Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La littérature de l'enfant développe des comportements éthiques et des idées scientifiques chez l'enfant




La littérature de l’enfant constitue le moyen efficace à même de développer les comportements éthiques et les idées scientifiques chez l’enfant, a souligné, vendredi à Casablanca, l’écrivain marocain, Larbi Benjelloun. "La promotion de la culture et de la littérature de l’enfant s’avère le moyen le plus efficace pour développerles comportements éthiques et les idées scientifiques chez l’enfant en vue de réaliserle développement dans le monde arabe", a relevé Benjelloun, lors d’une rencontre placée sous le signe "La route de la soie", initiée par le ministère de la Culture et la maison d’édition chinoise "People and Tangel" en marge de la 23ème édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL 2017). "Il a aussifaitsavoir que l’enfant est l’investissementréel de la société. Si on ne forme pas nos enfants, le sous-développement dansles pays arabesrisque de persister", a-t-il dit, soulignant la nécessité d’orienter les enfants depuis le bas âge et les encourager à lire des histoires qui permettront une plus grande ouverture d'esprit chez cette catégorie. "A travers la lecture, les enfants auront l’occasion de s’ouvrir sur les autres et de développer leur imagination et leur éveil afin de contribuer, une fois adultes, à la construction d’une société humaniste, ouverte d'esprit et quirespecte les valeurs éthiques, de la tolérance et de la paix", a soulevé l’écrivain. A cet égard, il a mis en avant l’expé- rience de laChine dans ce domaine, considérée comme une référence dans la littérature de l’enfant et qui a pu, en s’inspirant des histoires dédiées aux enfants de développerleurs compétences et leurs capacités en privilégiant la fiction. Ce spé- cialiste de la littérature de l'enfant a, par ailleurs, estimé que la lecture s'acquiert dès le plus jeune âge, faisant savoir que pour encouragerles enfants à lire, les personnes œuvrant dansle domaine doivent connaî- tre la littérature adéquate pour chaque âge. A cet égard, il a expliqué qu'il existe trois étapes, la première est celle de la réalité qui s'étend dès la naissance jusqu'à l'âge de six ans où l'enfant s'intéresse notamment à son entourage, à sa famille, aux animaux et aux couleurs, tandis que la deuxième est celle de l'imagination (de 6 ans à 9 ans) durant laquelle on peutraconter à l'enfant des histoiresimaginaires. La troisième est, quant à elle, de 9 ans à 10 ans où l'enfant est passionné par les lé- gendes et les épopées, a conclu l’écrivain

Libé
Dimanche 12 Février 2017

Lu 536 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs