Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La liste en béton d’El Ouafa


74 entreprises
privées de
marchés publics



La liste en béton d’El Ouafa
Les listes se suivent et se ressemblent. Force est de constater, cependant, que celle récemment publiée par le département de Mohamed El Ouafa a tout l’air de se distinguer de toutes les autres. Le ministre de l’Education nationale vient, en effet, d’afficher sur la place publique les noms des sociétés, « peu recommandables » à ses yeux et donc privées de marchés publics. Le communiqué du ministère de l’Education précise que l’audit des marchés afférents au plan d’urgence 2009/2012 établi en coordination avec des académies régionales et des délégations provinciales, aurait permis de mettre à jour un nombre incalculable de dysfonctionnements.
L’opération a dévoilé également le non-respect  de plusieurs entreprises des clauses des contrats. Ces déséquilibres concernent 124 marchés, 74 entreprises et une enveloppe budgétaire de 400 millions de DH. Après  quoi, le ministère a décidé de publier la liste des entreprises qu’il escompte exclure temporairement ou définitivement des marchés publics. 31 de ces entreprises seront ainsi écartées provisoirement du bénéfice des marchés publics et 13 le seront de manière définitive.
Les listes ainsi publiées se répartissent en six catégories concernant les appels d’offres relatifs à l’équipement des infrastructures et matériels scolaires, à leur réhabilitation, aux plans d’architectes les concernant ainsi qu’au bureau d’études et de contrôles. Ces manquements au respect des cahiers des charges et des CPS ont impacté négativement le bon déroulement de l’opération pédagogique et scolaire au sein des écoles, collèges et lycées. Le programme d’urgence, quant à lui, a nécessité la mobilisation d’un budget de 3,3 milliards de DH.
Initié en 2009 par Akhchichen, ce plan prévoyait la construction à l’horizon 2012 de 373 écoles primaires dont 1700 salles de classes en milieu rural. En trois ans, seules 99 unités auront vu le jour, soit un taux de réalisation de 27%. Pour ce qui est des collèges, 193 établissements ont été construits sur les 807 prévus. Quant aux  internats, 67 structures ont été créées sur les 350 prévues par le plan.

Kamal Mountassir
Mardi 8 Janvier 2013

Lu 586 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs