Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La liste de Renard en dit long sur sa volonté de travailler en groupe

Rien à voir avec «le cavalier seul» prôné par Zaki




Le sélectionneur national, Hervé Renard, a communiqué, mercredi, sa première liste où il a retenu 34 joueurs en vue de la double confrontation Maroc-Cap Vert prévue la fin de ce mois (26 à Praia et 29 à Marrakech) et comptant pour les éliminatoires de la CAN 2017 dont les phases finales auront lieu au Gabon.
Sur les 34 joueurs convoqués, il y a lieu de relever que pas moins de 16 internationaux sont des habitués, ce qui est tout à fait logique dans la mesure où il est risqué de procéder à des chamboulements majeurs à l’approche d’une échéance officielle qui plus est déterminante dans la course pour la qualification à l’édition continentale.
La lecture de la liste laisse dégager également que, une fois n’est pas coutume, le nouveau sélectionneur a voulu montrer qu’il est intéressé au plus haut point par le championnat national. Depuis sa nomination officielle il y a un peu moins d’un mois, Hervé Renard a pu suivre quelques rencontres de la Botola et n’avait pas caché sa satisfaction à l’égard de certains éléments, ce qui a été traduit par leur convocation. Et c’est le cas des bleus Oualid El Garti (WAC), Badii Ouk (HUSA), Abdelghani Mouaoui (IRT), en plus de Mourad Batna (FUS), Mohamed Oulhaj (Raja) et Abdelaâli Mhamedi (RSB) qui eux comptent déjà quelques capes.
Reste à savoir si Hervé Renard, double vainqueur de la CAN avec la Zambie et la Côte d’Ivoire, croira jusqu’au bout en ces internationaux du terroir qui aspirent à sauvegarder leurs places dans la liste définitive attendue dans les prochains jours.
La liste a compté aussi des revenants qui étaient en froid avec l’ex-sélectionneur national, Badou Zaki mais qui continuaient à entretenir de bonnes relations avec son adjoint, Mustapha Hajji, pratiquement le seul rescapé du staff technique. Les retours d’Abdelhamid El Kaoutari  et Marouane Da Costa sont les plus en vue sans omettre les come-back de Mbarek Boussofa, Mehdi Carcella ou encore de Younès Belhanda, forts de leurs derniers matches dans les jambes avec leurs clubs respectifs.
Les néophytes et les jeunes ont eu aussi leur part dans cette liste avec la convocation d’Achraf Hakimi, sociétaire de l’équipe réserve du Real Madrid, Hamza Mindil (LOSC), Roman Saïs (Angers), Youssef Aït Benacer (Nancy), Oussama Tanane (Saint Etienne), Youssef Naciri (Malaga) et Khalid Boutayeb.
A la lecture de la liste préliminaire de Hervé Renard, on perçoit une étroite collaboration entre le nouvel entraîneur, son staff et notamment Mustapha Hajji, qui avait effectué la tournée européenne pour contacter les joueurs, et la Direction technique nationale. Voilà qui nous change de la méthode Zaki et qui lui a d’ailleurs coûté sa place.
L’arrivée des joueurs retenus pour la double confrontation avec le Cap-Vert est prévue à partir du 21 mars et Hervé Renard n’aura que cinq jours pour préparer l’équipe au premier acte, sachant que la sélection se déplacera le 24 du même mois à Praia à bord d’un vol spécial. Elle regagnera Marrakech après le match pour se concentrer sur celui du retour.
Pour rappel, le Maroc et le Cap-Vert partagent la pole position de la poule avec un total de 6 points mais avec une meilleure différence de but pour l’équipe adverse  (+7 contre +4). Après deux victoires de rang contre la Libye à Agadir (1-0) et le Sao Tomé-et-Principe en déplacement (3-0), les éliminatoires de la CAN 2017 se poursuivront pour l’EN avec, bien entendu, les deux rencontres face au Cap-Vert avant d’enchaîner en juin prochain par un déplacement au Caire pour jouer la Libye (3 juin) et d’accueillir le 2 septembre 2016 le Sao Tomé-et-Principe.
 
Epreuve camerounaise pour le FUS

Après avoir été exempt du tour préliminaire, le FUS entamera, aujourd’hui, sa campagne continentale en affrontant en déplacement l’équipe camerounaise d’UMS de Loum pour le compte du match aller des seizièmes de finale de la Coupe de la CAF.
Cette rencontre, dont le coup d’envoi sera donné à partir de 15 heures au stade de la Réunification de Douala, sera arbitrée par un trio centrafricain conduit par Jean Marc Ganamandji, secondé par Jospin Luckner Malonga et Jean Baptiste Florent Akpato.

Mohamed Bouarab
Vendredi 11 Mars 2016

Lu 2838 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs