Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La légende Phelps au sommet de son art, les Etats-Unis triomphent

Serena Williams out Rafael Nadal in en tennis, le basketball espagnol au bord de l’élimination




Les légendes ne déçoivent jamais. Michael Phelps a conquis mardi à Rio ses 24e et 25e médailles olympiques -ses 20e et 21e en or- sur le 200 m papillon et le 4X200 m, un exploit invraisemblable avec lequel il a entraîné dans son sillage une délégation américaine triomphante. C’est un record absolu tous sports confondus.
A 31 ans, Phelps s'alignait d'abord pour un premier titre individuel à Rio sur l'une de ses distances de prédilection, remportée déjà à deux reprises aux JO (2004, 2008). Impérial dès sa troisième longueur, le "Kid de Baltimore" s'est imposé en 1 min 53 sec 36/100 devant le Japonais Masato Sakai, médaillé d'argent, et le Hongrois Tamas Kenderesi, qui a pris le bronze.
Puis bis repetita, évidemment. Victoire indiscutable et sans suspense des Etats-Unis au relais 4X200, avec un Phelps au firmament en dernier relayeur, devant la Grande-Bretagne et le Japon.
En natation féminine, la "Dame de fer" poursuit sa moisson. Troisième médaille d'or en quatre jours pour la Hongroise Katinka Hosszu, victorieuse du 200 m 4 nages (2:06.58). Elle a déjà été sacrée sur 400 m 4 nages samedi au premier jour des épreuves de natation, puis sur 100 m dos lundi.
Katie Ledecky, l'Américaine de 19 ans a remporté sa deuxième médaille d'or à Rio en s'adjugeant le 200 m libre deux jours après son titre sur 400 m libre, assortie d'un record du monde. Championne olympique en titre du 800 m, elle peut légitimement envisager de réaliser le triplé 200-400-800 m, exploit qui n'a plus été réalisé aux JO depuis 1968.
En handball, les handballeurs français, en quête d'une troisième médaille d'or d'affilée ont réussi avec brio leur premier test contre le Qatar (35-20), signant ainsi un deuxième succès en deux matches, deux jours après leurs débuts poussifs dans la compétition, face à la Tunisie (25-23).
En équitation, l'Allemand Michael Jung, sacré champion olympique du concours complet individuel, trois heures après avoir pris l'argent par équipes derrière la France, est entré dans la légende en conservant le titre individuel. Au palmarès, Jung, 34 ans, est l'égal du Néerlandais Charles Pahud de Mortanges, vainqueur en 1928 et 1932, et surtout du Néo-Zélandais Mark Todd, sacré en 1984 et 1988 avec l'inoubliable Charisma.
Les volleyeurs russes, champions en titre, ont été battus par l'Argentine 3 à 1 (25-18, 18-25, 25-18, 25-21) dans leur deuxième match des Jeux. C'est la deuxième sensation créée par les Sud-Américains, dont personne ne se méfiait avant le tournoi. Ils avaient déjà écrasé l'Iran 3 à 0 au premier match.
Encore eux ! Après avoir battu l'Afrique du Sud lors de leur premier match du Mondial-2015 de rugby à XV en Angleterre, le Japon crée à nouveau la sensation. Cette fois, à VII et contre la Nouvelle-Zélande. Les Japonais battent les Néo-Zélandais 14 à 12 à Deodoro.
Deux cas de dopage en haltérophile, le Polonais Tomasz Zielinski (94 kg), contrôlé positif à la nandrolone, est exclu des Jeux par le Comité olympique polonais et la Taïwanaise Lin Tzu-chi  se voit être retirée de la compétition après avoir subi un contrôle antidopage positif. Sa rivale la Chinoise Deng Wei s’empare de l’or et bat au passage le record du monde du combiné en soulevant un total de 262 kg.
Cocorico ! première médaille d’or pour la France avec Denis Gargaud qui devient champion olympique de canoë monoplace C1 et succède à Tony Estanguet, triple champion olympique.
Rafael Nadal poursuit sa route. L'Espagnol, N.5 mondial et champion olympique en 2008, se qualifie pour le troisième tour en dominant l'Italien Andreas Seppi (71ème ) en deux sets (6-3, 6-3). Associé à Marc Lopez, il accède aussi pour le dernier carré du double messieurs.Les Espagnols affronteront les Canadiens Daniel Nestor et Vasek Pospisil pour une place en finale.
Benoît Paire, éliminé au deuxième tour, est exclu de l'équipe de France de tennis pour en avoir "bafoué les règles". "Ce n'est pas la première fois qu'on l'avertit. L'équipe de France, ce n'est pas +open bar+. Il y a des règles à respecter", commente un dirigeant français.
Chez les Dames grosse surprise, la n°1 mondiale Serena Williams, championne olympique en titre, a été éliminée au troisième tour par l'Ukrainienne Elina Svitolina (20e) en deux sets 6-4, 6-3. Hors course aussi en double dames, l'Américaine ne remportera pas de médaille au Brésil.
En Basket, l'Espagne est au bord de l'élimination. Double finaliste sortante, la Roja subit sa deuxième défaite en deux matches dans le tournoi olympique de basket messieurs, face au Brésil, 66 à 65.
Au tournoi féminin, les Brésiliennes sont proches de la sortie. Elles sont pratiquement éliminées après leur troisième défaite en trois matches, contre le Belarus (65-63). Le Brésil avait déjà été battu par l'Australie (84-66) et le Japon (82-66).
Le judoka russe Khasan Khalmurzaev remporte mardi la médaille d'or en battant en finale par ippon l'Américain Travis Stevens, et décroche ainsi le deuxième titre en judo pour la Russie à ces Jeux.
Le Sud-Coréen Park Sang-young décroche son premier titre de champion olympique à l'épée, en battant en finale le Hongrois Géza Imre (15-14), tombeur de Grumier en demie.
En boxe, le Français Sofiane Oumiha est désormais à une victoire d'une médaille olympique (-60 kg) après s'être qualifié pour les quarts de finale en se défaisant par KO technique du Thaïlandais Amnat Ruengroeng, le dernier boxeur professionnel encore en lice.
La star de la gymnastique artistique féminine Simone Biles décroche sa première médaille d'or olympique en remportant le concours par équipes avec les Etats-Unis, qui conservent leur titre. La Texane de 19 ans vise un inédit quintuplé de médailles d'or pour ses premiers Jeux. La Russie et la Chine complètent le podium.
Fin de la phase de poules au foot féminin, les quarts mettront aux prises Etats-Unis, tenants du titre, et la Suède, la France contre le Canada, la Chine face à l'Allemagne, et le Brésil affrontera l'Australie.
Enfin, un bus officiel transportant des journalistes accrédités a été pris pour cible dans la soirée et deux de ses vitres ont été brisées, sous l'impact de balles ou de pierres, selon un journaliste argentin qui se trouvait à bord.

Jeudi 11 Août 2016

Lu 738 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs