Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La langue arabe à l'honneur à Rabat




La langue arabe à l'honneur à Rabat
La langue arabe a été à l'honneur le temps d'un colloque organisé dernièrement à Rabat, à l'initiative de la Faculté des lettres et des sciences humaines de Rabat en coopération avec l'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (ISESCO) et l'Union des écrivains du Maroc (UEM).
Ce colloque se tenait à l'occasion de la célébration de la journée mondiale de la langue arabe (18 décembre) et la publication de l'ouvrage intitulé "Politique linguistique dans les pays arabes" du président de l'Association marocaine de linguistique, Abdelkader Fassi Fihri. S'exprimant lors de la séance d'ouverture, le président de l'Université Mohammed V, Wael Benjelloun, a insisté sur le fait que la langue doit être une langue de production, soulignant que la langue arabe a été et doit redevenir une langue de science à la faveur de la production intellectuelle. 
Le représentant de l'ISESCO, Najib Al Ghayyati Saleh, a mis l'accent, de son côté, sur l'importance de la révision de la politique linguistique à travers le développement des structures et le renouvellement et la simplification des règles.
Pour sa part, M. Fassi Fihri a rappelé la décision de l'Assemblée générale de l'ONU du 18 décembre 1973 qui prévoit l'inclusion de la langue arabe parmi les langues officielles et les langues de travail de l'AG et de ses grandes commissions.
La langue arabe a besoin d'indices objectifs et le classement des langues s'effectue selon les priorités d'une politique linguistique qui a fait ses preuves en matière de sciences et d'information et qui répond aux exigences du marché effectif.
S'exprimant au nom de l'Union des écrivains du Maroc, le poète Abddine Hamrouch a fait savoir que cette célébration revêt trois dimensions symboliques, la première relative à la langue arabe à l'occasion de sa journée mondiale, la deuxième relative à Abdelkader Fassi Fihri qui représente l'originalité du monde linguistique engagé et la troisième relative à son ouvrage, dont la publication intervient dans un moment où le débat sur la gestion politique de la diversité linguistique s'accentue.
Mohamed Ouahidi, de la Faculté pluridisciplinaire d'Errachidia, a souligné que le dernier ouvrage de M. Fassi Fihri est une oeuvre académique qui s'attaque à un sujet sensible et constitue une référence en matière de planification linguistique.
Mustapha Chadli de la Faculté des lettres et des sciences humaines a mis l'accent sur la dualité de la langue arabe avec les langues de l'"hégémonie historique" tel que l'anglais ou le français ou même des langues émergentes tel que le chinois, appelant à l'ouverture sur les langues étrangères pour assurer un développement équilibré et harmonieux. 

MAP
Lundi 23 Décembre 2013

Lu 661 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs