Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La justice se prononce en faveur de DSK dans l’affaire “Belle et bête”




La justice se prononce en faveur de DSK dans l’affaire “Belle et bête”
La justice a enjoint mardi soir à l’éditeur du livre «Belle et bête», dans lequel une ancienne maîtresse évoque en termes crus sa liaison avec Dominique Strauss-Kahn, d’y insérer un encart faisant état de sa condamnation pour atteinte à l’intimité de la vie privée.
Le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris a également ordonné au Nouvel Observateur, qui avait publié jeudi des bonnes feuilles de cet ouvrage, de diffuser sur sa prochaine «une» la mention de cette condamnation.
L’ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI), qui dénonçait une machination à des fins mercantiles, «est très satisfait de cette décision», a déclaré sur BFM TV l’un de ses avocats, Me Henri Leclerc.
Ses conseils, qui avaient assigné lundi l’éditeur et l’auteur du livre ainsi que l’hebdomadaire, se sont également réjouis de cette décision de justice, qui va différer la publication de «Belle et bête».
L’auteur du livre, Marcela Iacub, juriste et chercheuse d’origine argentine, ainsi que l’éditeur Stock, ont été condamnés à payer 50.000 euros de dommages et intérêts à l’ancien ministre des Finances. Le Nouvel Observateur a été condamné à lui verser 25.000 euros de dommages et intérêts.
Dominique Strauss-Kahn s’était rendu en personne mardi au tribunal pour dénoncer, devant la juge des référés, «le caractère méprisable de ce texte». A la sortie de l’audience, il s’était dit «complètement dégoûté».
L’un des avocats de l’ancien patron du FMI, Me Jean Veil, a dénoncé une tromperie de la part de Marcela Iacub.
Les conseils de «DSK» avaient produit en audience un courriel de Marcela Iacub dans lequel cette dernière confiait à son ancien amant «avoir servi d’instrument pour lui nuire.» «Je me suis laissée entraînée dans un projet. Il m’a fallu te faire croire que j’étais éprise de toi, folle de toi, je suis désolée», écrivait-elle.

Reuters
Jeudi 28 Février 2013

Lu 178 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs