Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La justice française saisie du cas du soldat Gilad Shalit : Une démarche compromettante




De guerre lasse et devant la sourde oreille des autorités de Tel Aviv, les parents du soldat Gilad Shalit viennent de saisir la justice française du fait que leur fils porte la double nationalité israélienne et française.
Donner suite favorable à la demande des parents de Shalit, la justice française se trouverait du coup en porte-à-faux. Plus grave encore, c’est la France en tant que telle qui va être en mauvaise posture. Cela voudrait dire qu’elle est associée à Israël dans la guerre engagée contre les Palestiniens.
Gilad Shalit est en effet incorporé dans l’armée israélienne et  était de ce fait sur le front à Gaza. S’il est tombé entre les mains des combattants palestiniens, ce sont là les risques du métier. Devant la tristesse des parents du jeune soldat, les Palestiniens ont proposé de faire des échanges, Shalit contre la libération d’un certain nombre de Palestiniens. Les responsables israéliens qui semblaient d’accord au début, ont, comme d’habitude, usé de tergiversations, voulant certainement obtenir la libération de leur soldat à moindre frais en menant une opération commando. Mais leur dessein a jusqu’ici échoué. D’autres voies ont été utilisées par les parents de Gilad Shalit pour faire pression sur le gouvernement de leur pays et aboutir à une transaction avec les détenteurs de leur fils, mais sans succès.
Sur un plan humain, on peut comprendre l’attitude des parents éplorés du soldat Shalit emprisonné depuis longtemps, cinq années, mais que dire des milliers de Palestiniens, pour la majorité des civils innocents, qui croupissent dans les geôles israéliennes sans jugement, ni condamnation au mépris de toutes les lois! Y aurait-il deux poids deux mesures ?
Le sort du soldat Gilad Shalit n’est pas entre les mains de la justice française. Elle est mal placée ! A moins de mettre au grand jour la complicité tacite qui existe entre Paris et Tel Aviv. Comment expliquer dans ce cas que de jeunes Français, qui bénéficient en même temps de la nationalité israélienne, choisissent de s’enrôler dans l’armée israélienne sans que les autorités françaises trouvent à y redire? Quelle serait la réaction du gouvernement français si d’autres Français ayant une double nationalité décident de faire leur service militaire dans leur pays d’origine ?
Les jeunes Français, qui ont également la nationalité israélienne, quand ils sont incorporés dans l’armée israélienne, ne font pas du tourisme en Israël; ils sont là pour combattre des Palestiniens dont on a spolié la terre. Donc, ils ne sont pas là pour défendre une cause légitime. Ils commettent des crimes qui pourraient être passibles de la Cour de justice internationale.
Gilad Shalit a manqué de chance, il s’est trouvé au mauvais endroit défendant une mauvaise cause.
Une fois encore, tout en comprenant la tristesse des parents du soldat  Gilad Shalit, on ne peut oublier celles de milliers de mères et de pères qui pleurent le sort de leurs enfants jeunes et moins jeunes, victimes de la machine de guerre israélienne qui broie tout sur son passage, particulièrement les Palestiniens.
Les parents de Gilad Shalit se sont trompés d’adresse en ayant recours à la justice française. Ils devront continuer à faire pression sur Benyamine Netanyahou et ses acolytes pour faire libérer leur fils. La solution est entre les mains des gouvernants d’Israël.
Penser que la France peut agir juridiquement dans cette affaire, c’est la compromettre!

Youssef BENZAHRA
Mercredi 8 Juin 2011

Lu 435 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs