Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La jeunesse de Tindouf déterminée à intensifier son action contre le Polisario

Création de l’Association Assomoud dans l’objectif de revendiquer le droit à la liberté et à la dignité




La jeunesse de Tindouf déterminée à intensifier son action contre le Polisario
Un groupe de jeunes des camps de Tindouf ont fait part de leur détermination à intensifier leur action visant à faire face aux violations des droits de l’Homme par le Polisario. 
Ces jeunes, qui observent un sit-in ouvert devant le siège du Haut-commissariat pour les réfugiés à Rabouni depuis janvier dernier, ont déclaré, à travers des témoignages diffusés par Laâyoune TV vendredi dernier, la création de l’Association Assomoud (résistance, Ndlr) qui a pour vocation de revendiquer le droit à la liberté d’expression et de mouvement et des conditions de vie dignes pour les séquestrés de Tindouf.
“Nous sommes engagés dans une lutte continue pour défendre nos droits légitimes bafoués pendant 40 ans par la direction corrompue du Polisario, qui a raffermi sa mainmise sur nous, et ne cesse de nous infliger humiliation et exclusion, tout en marchandant avec nos souffrances pour servir ses intérêts et ceux de son entourage”, ont-ils martelé. 
Pour sa part, l’Association de la solidarité internationale pour le développement et la cohabitation à Laâyounne a appelé la communauté internationale à lever le blocus sur la jeunesse du changement qui réclame la liberté et la dignité à Tindouf.
Dans un communiqué parvenu à la MAP, cette association a lancé un appel aux organisations de défense des droits de l’Homme et aux consciences vives pour “soutenir la jeunesse du changement” qui subit dans les camps de Tindouf un calvaire fait de supplices physiques et psychologiques, de torture et de persécution qui lui sont infligés par les milices du Polisario.
Les mouvements de contestation initiés par ces jeunes sont le résultat du blocus imposé par le Polisario aux populations séquestrées, affirme le communiqué. 
Un blocus qui a poussé cinq familles, venues au Maroc le 1er mai dernier dans le cadre des échanges de visites familiales organisées par le HCR, de ne plus quitter la mère-patrie. 
Dans ce sens, Salah Lâraïbi, plus connu dans les camps sous le nom de Mohamed Mahmoud Mohamed Salah Laâraïbi, ex-technicien d’armement et de télécommunications, versé dans les rangs de la soi-disant télévision du Polisario comme technicien de régie, nous décrit, dans un entretien, le calvaire qu’il a enduré 22 années durant dans ces geôles à ciel ouvert que sont les camps de Tindouf.
 


Dissidence à visage découvert  dans les camps de Tindouf

Dénonciation  des associations  internationales des droits de l’Homme inféodées  au Polisario

Cela a commencé, il y a quelques mois. Des Sahraouis des camps de Tindouf dénoncent, à visage masqué, les abus de la direction du Polisario. Mais pour une  plus grande portée de leurs messages, les dissidents se sont enhardis depuis lors et,  identité déclinée et visage découvert, ils s’adressent au monde pour dénoncer le silence des associations internationales des droits de l’Homme.   
L’exemple a été donné par le jeune M’Rabih Ahmed Mahmoud qui  est apparu dans une vidéo diffusée par la chaîne Laâyoune TV, protestant contre la condamnation à deux ans de prison ferme du jeune El Ghailani Lahcen Ould Boumrah et dénonçant la torture qu’il a subie lors de son interrogatoire  au centre carcéral de Dhibya. Interrogatoire au cours duquel  ses tortionnaires lui ont brisé des côtes et plusieurs vertèbres.  Une première depuis le lancement, il y a des mois, de la campagne « Une minute pour la vérité » que les dissidents des camps ont mise à profit pour donner à la communauté internationale un aperçu de la situation dans les camps. L’auteur de l’enregistrement qui est très connu dans les milieux de la contestation civile dans les camps de Tindouf, a  fait partie des jeunes qui ont observé un sit-in ouvert, de plus de six mois, devant le siège de la représentation du Haut-commissariat des réfugiés, réclamant une implication de l’instance onusienne dans la distribution des aides humanitaires à la population. Contrairement aux précédents enregistrements, celui de M’Rabih Ahmed Mahmoud n’est pas une plainte personnelle ponctuée par un appel au changement de la direction du Polisario. Bien au contraire. La vidéo est un message fort de soutien au dissident El Ghailani Lahcen Ould Boumrah. Ce jeune homme accusé à tort d’appartenir à une bande criminelle et dont le seul crime est d’avoir voulu  venir en aide à sa famille à travers une petite échoppe qu’il a ouverte. Mais cet ancien militaire connu pour ses positions très critiques à l’égard de la direction, devait payer un lourd tribut. Ainsi, il fut interpellé le 17 juin, à son domicile. Il était connu pour son militantisme au sein du Mouvement 5 mars, créé dans le sillage de la vague du « Printemps arabe ».  L’accusation de Boumarah,  initialement  inculpé pour construction illégale d’une boutique, a   depuis évolué suite à l’incendie qui a ravagé les locaux de la jeunesse du Polisario dont la  version officielle le présente comme l’auteur de ce forfait. Ce qui lui a valu d’être accusé d’appartenir à une bande criminelle.
Dans la nouvelle vidéo, M’Rabih se demande, à visage découvert, ce que sont devenues  les organisations internationales des droits de l’Homme. « Où sont passées Kerry Kennedy et son organisation ? » accuse-t-il. En effet, jusqu’à présent, aucune ONG n’a émis le moindre communiqué ou même une brève déclaration de soutien à Lahcen El Ghailani. Pourtant, le témoignage de M’Rabih qui avance que le détenu politique aurait été torturé par les milices du Polisario est corroboré par d’autres sources confirmant que le détenu avait des côtes et des vertèbres brisées par ses geôliers qui voulaient le contraindre à reconnaître qu’il travaillait pour le compte de la mère-patrie, le Maroc.   
 

Ahmadou El-Katab
Mardi 22 Juillet 2014

Lu 4378 fois


1.Posté par olivier le boulenge le 21/07/2014 21:31
Une fois encore, voici un témoignage de la situation épouvantable dans laquelle se trouve la population saharaouie vivant dans les camps de Tindouf. Comme le souligne à fort juste titre l'auteur, il est honteux que certaines ONG se fourvoient dans la défense aveugle du Polisario en refusant d'ouvrir les yeux sur les exactions commises par ses dirigeants....évidemment, après seulement trois heures passée à Tindouf, il était difficile d'imaginer que Kerry Kennedy puisse constater quoique ce soit...surtout après avoir reçu une aide à six zéros de la part de l'état algérien.
www.unitedtownsagency.org

2.Posté par kebaili le 22/07/2014 14:35 (depuis mobile)
Salam
Ou est le mal si vous laisse faire la résolution de l''onu un vote d''autodetermination si vraiment vous ete sûr que les sahraouis voterons pour le maroc alors allez y au vote

3.Posté par jaouad le 22/07/2014 16:23
ce n est pas les premières manifestations ,ni les premières vidéos dénonçant les actes dictatorials du polisario par plusieurs mouvements sahraouis ,des femmes ,des étudiants,des jeunes et des adultes ,la colère monte ,monte ,monte.........les dirigeants du polisario sous-estiment la population des camps de tindouf ,nous sommes en 2014 et non en 1890.

4.Posté par jaouad le 23/07/2014 04:24
@kebaili,salam,azul agma (soit heureux de pouvoir t exprimer sur se site sans censure)
Ecoute mon ami ,vous voyez la brindille dans le maroc et vous oubliez la forêt en Algerie ,le vote est acceptable pour le maroc si le resultat est accepté par les autorités algérienne,les sahraouis marocains sont pro maroc en grande majorité ,tous ont fait leurs papiers marocains le problème kebaili ,tu vois seulement les 1000 manifestants separistes sahraouis vivant au maroc ,tolerer par le maroc,alors que ce n est pas le cas de l algerie ,je vois que tu es un amazigh ,sache que le sahara est composé majoritairement d amazigh alors que le polisario a affiché ses couleurs en citant son nom administratif (RASD)république (arabe)sahraoui démocratique? Les sahraouis du maroc vivent bien ensemble ,alhamdoulilah,ils ne veulent surtout pas vivre dans la même situation qu a ghardaia ou en kabylie ,pour revenir au vote les sahraouis voterons sans exception pour le maroc,mais je pense pas que les autorité algérienne ne l accepte,pour le polisario ,il ne peut s exprimé que par la grâce du drs ,un polisario qui sait même pas gerer 50000 personne peut il géré près 1 millions de sahraouis marocains .lire thamourt info ,le quotidien d algerie,le matin dz ,ou le livre de hichem aboud,la mafia des généraux,édition jc lattes.Seul l algerie veut s accaparé le sahara pour le reste se sont juste des bouc émissaires du drs.

5.Posté par nouzha le 23/07/2014 05:15
La question aujourd hui chez le polisario est;«est ce que Mohamed Abdelaziz a t il une légitimé au pouvoir ,a t il était élu et par qui ?
A y regardé de plus près il ne commande personne ,ce n est qu un fonctionnaire de l Etat algérien.La ville de Tindouf a son maire ,la police,la gendarmerie sont algerien,Abdelaziz vit a Alger ,que contrôle le polisario?
Dans les camps de Tindouf,personne ne peut savoir comment vit la population ,de quoi vit elle ,qu elle sont leur nombre exact ,ont il droit de s exprimer en toute liberté,ni ong,ni association des droit de l homme sans parti prit ne peuvent accédé dans ses camps,beaucoup de questions sans réponse.Si pour Abdelaziz le territoire sahraoui est bechar ,tindouf ainsi que le sahara marocain,alors la ville de bechar et tindouf lui échappe ,ces 2 ville sont sous contrôle total de l Algerie,

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs