Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La jeune chanteuse Alessia Cara jure ne pas être la énième “teen pop star”




A tout juste 19 ans, la Canadienne Alessia Cara sort son premier album après avoir excellé dans le difficile exercice des reprises musicales et clame son indifférence à la célébrité en refusant d'être mise dans la case des chanteuses de pop adolescentes.
La jeune femme, dont la voix intense a commencé à faire mouche sur Internet il y a cinq ans, a capté l'attention de nombreux fans avec le single "Here", écouté près de 22 millions de fois sur YouTube et 65 millions sur Spotify, rappelle l’AFP.
La chanson, qui raconte la marginalisation d'Alessia dans une soirée "sous des nuages de marijuana", est sortie en avril et a fait son chemin sur Internet, comme ses reprises de Lorde, Amy Winehouse ou Edith Piaf enregistrées depuis sa chambre d'adolescente en banlieue de Toronto.
Les interprétations justes et convaincantes d'Alessia ont débouché sur un contrat avec Def Jam, prestigieux label spécialisé dans le hip-hop, pour l'album "Know-It-All" sorti le 13 novembre.
La chanteuse, qui s'accompagne à la guitare, a passé deux ans à l'écriture de l'opus et choisi de mettre en avant "Here", qu'elle a récemment interprété en concert à l'invitation de la superstar Taylor Swift.
"Tout le monde disait que ce (single) n'est pas très sûr pour la radio", raconte-t-elle à l'AFP.
"Mais j'ai dit que je m'en fichais", poursuit Alessia Cara, après une fête pour la sortie de son album dans les studios de YouTube à New York. La chanson qui commence sur les notes d'Isaac Hayes, reprises dans "Glory Box" le titre phare du groupe Portishead sorti en 1995, "montre un aspect de ma personnalité et c'est une bonne introduction à qui je suis en tant qu'artiste", ajoute-t-elle.
"Je ne voulais pas être placée dans la catégorie automatique des +teen pop star+ (...) les comparaisons stupides habituelles. Je voulais éviter ça et montrer que je suis bien réelle", affirme la chanteuse.
Avec "Here", elle se pose en porte-voix des jeunes qui ne se sentent pas à leur place.

Jeudi 19 Novembre 2015

Lu 990 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs