Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La guerre entre Fillon et Copé s’accentue : Désaccord persistant à droite sur la présidence de l’UMP




La guerre entre Fillon et Copé s’accentue : Désaccord persistant à droite sur la présidence de l’UMP
François Fillon, engagé depuis trois semaines dans un bras de fer avec Jean-François Copé pour la présidence de l’UMP, s’est dit favorable mardi à l’organisation d’un nouveau vote ouvert à de nouvelles candidatures.
L’ancien Premier ministre et le président proclamé de l’UMP doivent se retrouver à 19h00 à l’Assemblée nationale pour un cinquième tête-à-tête à huis clos afin de trouver une solution à la crise qui paralyse le premier parti d’opposition depuis l’élection contestée du 18 novembre.
«J’espère que le bon sens va l’emporter», a dit François Fillon sur Europe 1. «C’est un spectacle lamentable parce que cette élection a été une élection lamentable. Tout le monde le reconnaît aujourd’hui, elle a été l’objet d’innombrables irrégularités.»
François Fillon a une nouvelle fois laissé entendre qu’il pourrait ne pas présenter sa candidature lors du nouveau scrutin et n’exclut pas le recours en justice si le blocage persiste.
François Fillon et Jean-François Copé, en guerre depuis plus de trois semaines en France sur la présidence de la première formation d’opposition, l’UMP, divergent toujours sur la date d’un nouveau scrutin de militants avant leur cinquième rencontre en tête-à-tête.
«On est prêt à se mettre d’accord sur une nouvelle élection, une direction partagée de l’UMP pour que toutes les sensibilités soient représentées. En revanche on a un problème sur la date», a expliqué mardi à la radio Europe 1 M. Fillon, qui a créé un groupe dissident à l’Assemblée nationale (R-UMP).
«S’il s’agit de revoter avant l’été avec une réforme des statuts en ouvrant complètement le jeu à de nouvelles candidatures pour assurer une sorte de réoxygénation de notre parti politique, j’y suis favorable», a déclaré l’ancien Premier ministre.
Président proclamé de l’UMP, ce que lui conteste son rival arguant de fraudes, Jean-François Copé veut pour sa part un nouveau scrutin au sein de ce parti seulement après les municipales de 2014.
Lundi soir à Chartres, près de Paris, devant quelque 250 militants dénonçant le «cauchemar» interminable de l’élection à la présidence de l’UMP, Jean-François Copé s’était livré à une véritable séance de psychothérapie de groupe.
«Je serais élu pour 200 ans, je dirais +oui c’est un problème+. Le mandat, c’est trois ans et je prends l’initiative de moi-même de le réduire par deux. Mais ceux qui me combattent disent +non, c’est pas assez, il faut qu’on revote tout de suite parce que t’as gagné, c’est pas normal+», s’est insurgé l’ex-secrétaire général de l’UMP.
«Le plus important», «dans les 15 mois qui viennent», est de «se mettre ensemble pour gagner les élections municipales» en 2014, a-t-il ajouté.
MM. Fillon et Copé devaient se revoir mardi soir pour la cinquième fois en tête-à-tête depuis le scrutin controversé, selon l’entourage de l’ancien Premier ministre.
Le poste de président de l’UMP, âprement disputé par les deux hommes, est considéré comme un tremplin pour la prochaine présidentielle en France de 2017.

Libé
Mercredi 12 Décembre 2012

Lu 201 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs