Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La grippe H7N9 se propage hors de Chine

Premier cas à Taïwan, la transmission interhumaine de l’un des virus les plus mortels considérée comme probable




La grippe H7N9 se propage hors de Chine
Taïwan a confirmé mercredi son premier cas "importé" de grippe aviaire H7N9, la souche responsable de la contamination d'une centaine de personnes en Chine, essentiellement dans le sud et l'est du pays, dont 22 sont décédées.
Un homme de 53 ans qui travaillait dans la ville chinoise de Suzhou (est) a présenté des symptômes grippaux trois jours après son retour à Taipei, via Shanghaï, le 9 avril, a annoncé le Centre de contrôle des maladies infectieuses de Taïwan.
Hospitalisé depuis le 16 avril, cet homme de médiocre condition physique, sujet à l'hypertension et souffrant d'une hépatite, se trouve depuis dans un état "grave", selon un communiqué du centre.
Il n'avait pas été en contact avec des volailles vivantes ou des oiseaux lors de son séjour en Chine et n'avait pas consommé de volaille insuffisamment cuite, ajoute ce communiqué.
Les autorités taïwanaises ont placé sous surveillance 139 personnes ayant été en contact avec lui, dont 110 agents dans trois hôpitaux.
La vaste majorité des contaminations a été enregistrée dans l'est de la Chine, même si la progression est lente, de nouveaux cas sont annoncés chaque jour. Le dernier bilan était mercredi de 108 personnes infectées, dont 22 décédées, dont une forte proportion de personnes âgées.
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé vendredi à Pékin étudier le cas de "foyers familiaux" - plusieurs contaminations dans une même famille - tout en se voulant rassurante sur un risque de transmission interhumaine du virus H7N9. Ce virus est toutefois l'un des virus de la grippe les plus mortels, a indiqué mercredi un membre de l'équipe de l'OMS.
Comme pour la souche H5N1 de la grippe aviaire, la plus commune, les scientifiques redoutent qu'une mutation virale ne permette des contaminations entre humains, ce qui pourrait déclencher une pandémie.

AFP
Jeudi 25 Avril 2013

Lu 476 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs