Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La grève de trop qui paralyse les collectivités locales




Il y a des mois de cela on s’était dit que tout était rentré dans l’ordre pour les employés et les fonctionnaires des collectivités locales. A tort.
Les grèves continuent, malheureusement, à devenir répétitives et comme par hasard tous les jeudis et vendredis, ce qui fait un congé hebdomadaire de quatre jours si l’on inclut le week-end.
Normal que lesdites grèves gagnent en impopularité, les services rendus aux citoyens restant en souffrance. C’est d’autant plus incompréhensible que l’actuel gouvernement est en train de vivre ses derniers jours. Faute d’interlocuteur, il n’y a rien à espérer. Ceci d’autant plus qu’il ne s’agirait, dans le cas d’espèce, que de simples manœuvres syndicales émanant d’une centrale minoritaire.
Selon une source proche de la Fédération démocratique du travail  (FDT), ces débrayages  sont motivés par les visées de l’Organisation démocratique du travail (ODT) de siéger dans les commissions paritaires qui seront formées lors des élections de février 2012 non pas par le pouvoir des urnes, mais par la force des débrayages. Ce qui est non seulement impossible, mais fort préjudiciable à la collectivité.
A rappeler que plusieurs mesures ont été prises en avril dernier pour améliorer la situation administrative, financière et sociale des fonctionnaires et agents des collectivités locales.
Ces mesures ont porté, entre autres, sur la suppression des échelles 1 à 4, et le reclassement des fonctionnaires classés dans ces échelles dans l'échelle 5 à l'instar des fonctionnaires de l'Etat, le règlement de la situation des fonctionnaires titulaires de la licence ainsi que, la révision du statut de certains fonctionnaires dont la situation ne leur permettait pas d'avoir des perspectives de promotion.

Larbi BOUHAMIDA
Mardi 25 Octobre 2011

Lu 603 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs