Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La gouvernance participative en débat à Laâyoune

Un forum organisé par le Centre de réflexion stratégique de défense de la démocratie




La gouvernance participative en tant que levier important de la démocratie de proximité favorisant l'association de la société civile à la prise des décisions et à la gestion de la chose locale, a été au centre d’un forum tenu samedi soir à Laâyoune.
S’inscrivant dans le cadre des forums de dialogue stratégique organisés au cours de ce mois sacré de Ramadan par le Centre de réflexion stratégique de défense de la démocratie (CRSDD) à Laâyoune, cette rencontre a été l’occasion d’exposer les différents enjeux et mécanismes de la gouvernance participative, notamment dans le domaine du développement humain et durable, de la consécration des valeurs de citoyenneté, de responsabilité et de bonne gestion.
Lors de cette rencontre, encadrée par Mehdi El Kirae, du CRSDD, les différents intervenants ont insisté sur le rôle de la société civile en tant que force de proposition et espace de mobilisation et d’adhésion des populations aux actions et politiques publiques.
Ils ont souligné, dans ce sens, le rôle de la société civile, dans le cadre de la gouvernance participative, dans l’élaboration, la mise en œuvre, l’évaluation et le suivi des projets et des politiques publiques.
Au cours de cette rencontre, l’accent a été également mis sur les innovations introduites par la Constitution de 2011 et destinées à promouvoir la gouvernance participative et à consacrer l’implication de la société civile agissante dans la prise de décisions et la gestion des affaires publiques.
Ce forum, placé sous le thème "Vers une gouvernance participative en faveur de la démocratie", est le 4ème du genre organisé par le Centre de réflexion stratégique de défense de la démocratie au cours de ce mois de Ramadan.
Selon son président Moulay Boubkar Hamdani, le Centre ambitionne, à travers ces forums de dialogue stratégique autour du Sahara, "à élever le niveau de conscience au sujet de la démocratie et à diffuser la culture des droits de l’Homme et de l’éducation sur les droits de l’Homme, ainsi que le plaidoyer et la sensibilisation pour des lois et politiques publiques non discriminatoires’’.

Mardi 13 Juin 2017

Lu 903 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs