Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La généralisation de l'enseignement, un enjeu d'équité pour la nouvelle rentrée scolaire

Placer l'école au cœur du projet sociétal




La rentrée scolaire 2015-2016 coïncide avec la première année de mise en place du Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) en tant qu'instance consultative indépendante de gouvernance, de développement durable et de démocratie participative, ayant pour mission de contribuer à la réforme de l'école marocaine, selon une approche réformatrice "efficiente" plaçant l'école au cœur du projet sociétal.
La généralisation de l'enseignement dans le respect de l'égalité des chances, en tant qu'enjeu politique et social permettant de réaliser l'équité et de dépasser les dysfonctionnements dont pâtit le secteur, constitue l'un des principaux défis à relever par les différents intervenants du secteur en partenariat avec le CSEFRS, rapporte la MAP. Et ce, dans la perspective de parvenir à une école de qualité qui adhère avec efficacité et efficience à la dynamique de développement dans laquelle le Maroc s'est engagé depuis le début du millénaire.
Afin de permettre à l'école d'accomplir pleinement son rôle, il importe de développer ses capacités matérielles et humaines dans le cadre d'une interaction positive avec son environnement, et de surmonter les dysfonctionnements qui entravent la promotion du secteur notamment en ce qui concerne l'adéquation des programmes et de la formation avec les exigences actuelles.
Dans le but de palier cette situation, le CSEFRS a mis en place une stratégie ambitieuse pour la période 2015-2030 visant à ériger l'enseignement préscolaire en obligation pour l'Etat et les familles, à l'intégrer progressivement dans l'enseignement primaire et à rattraper les retards en matière de scolarisation dans les milieux ruraux et périurbains.
Cette stratégie ambitionne également de garantir le droit d'accès à l'éducation et à la formation aux personnes handicapées ou dans des situations spécifiques, de généraliser un enseignement intégré et solidaire pour tous les enfants et de poursuivre les efforts à même d'assurer une place à tout enfant en âge de scolarisation.
Par ailleurs, il est à rappeler que l'actuelle rentrée scolaire se distingue par l'adoption du découpage régional des vacances scolaires, en coordination avec le ministère du Tourisme et le Comité national de prévention des accidents de la circulation, dans l'objectif d'encourager le tourisme national et de permettre aux familles de bénéficier des services hôteliers et de distraction à des prix attractifs.

Samedi 12 Septembre 2015

Lu 268 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs