Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La forêt d’Amskroud en flammes : Le feu ravage des dizaines d'hectares d’arganiers




La forêt d’Amskroud en flammes : Le feu ravage des dizaines d'hectares d’arganiers
A l’heure où nous mettions sous presse, le feu continuait de se propager dans la forêt d’Amskroud. Des associations locales nous ont affirmé que l’incendie prenait de l’ampleur et s’étend en montagne, plus précisément sur son versant vers Essaouira. C’est ce qu’a affirmé à la MAP Abdelaziz Afker de la Direction régionale des eaux et forêts à Agadir, en précisant que la tâche des secouristes a été rendue difficile à cause des contraintes liées à la nature du relief et au couvert végétal  sensible dans cette région  ainsi qu’à la température élevée et à la force du vent.
Ce constat a été confirmé par un agent de l’autorité locale posté de l’autre côté de la montagne pour avertir les services concernés au cas où le feu prendrait. Contacté par Libé, un responsable de la coopérative Ifoulki nous a précisé que la zone touchée par cet incendie dépasse bien les 160 hectares mentionnés, mercredi matin, par les services concernés. D’après lui, il s’agirait plutôt d’une superficie de 182 ou  de 185 hectares, selon d’autres sources. Et d’ajouter que «4 personnes, légèrement blessées, ont été transportées à l’hôpital d’Agadir. Après avoir reçu les soins  nécessaires, les victimes, deux agents des Forces auxiliaires, un agent de la Protection civile et un citoyen, ont quitté hier l’hôpital.»
Un responsable de la section régionale du Haut commissariat au plan à Agadir a souligné que l’incendie qui risque d’avoir des retombées fâcheuses sur les cultures d’arganier et de thuya, représente une importante superficie de la richesse forestière dans la région. Notons, d’après la même source, se basant sur le rapport de 2010 du HCP que «l’arganier s’étend sur 730127 hectares, dont plus de 220559 hectares dans la région d’Agadir-Inzegane-Chtouka. La part de la forêt d’Amskroud est estimée à plus de 15% de la superficie régionale, soit quelque 33083 hectares». Cela dit, la superficie atteinte par le feu, que les spécialistes estiment provisoirement à 110,5 hectares, ne représente que 0,33% de la richesse forestière en arganier de la région. D’après les coopératives, un arganier n’est productif qu’à partir de la dixième année, en précisant que «pour implanter un hectare d’arganier, il faut débourser plus de 150 mille dirhams. Ainsi, pour récupérer la superficie détruite par le feu, il faudrait investir quelque 16,576 millions de dirhams.» Un budget énorme pour les coopératives locales qui s’ajoute à la contrainte temps. Les pertes financières des coopératives, obligées d’annuler des centaines de millions de dirhams à titre de commandes à l’échelle nationale et internationale, sont plus importantes que le coût d’investissement.
Idem pour les agriculteurs de thuya dont la superficie ravagée par le feu, est provisoirement estimée à plus de 74,5 hectares, soit quelque 1,14% de la superficie réservée au thuya à Amskroud. Notons, selon la même source, que la région d’Agadir-Inzgane-Chtouka compte 65190 hectares de thuya, dont 6519  à Amskroud. Pour pallier cette perte naturelle, les coopératives spécialisées doivent débourser plus de 14,9 millions de  dirhams, soit 200 mille dirhams par hectare.

Rida ADDAM
Jeudi 8 Septembre 2011

Lu 798 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs