Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La folie furieuse du tenancier du café de l’Espace Sekkala : Des tonnes d’ordures pour empêcher le déroulement du Festival “Printemps Sidi Belyout”




La folie furieuse du tenancier du café de l’Espace Sekkala : Des tonnes d’ordures pour empêcher le déroulement du Festival “Printemps Sidi Belyout”
Qui veut du mal à Casablanca? Qui déteste la culture au point de saboter de vile manière un festival qui fait la fierté de la Métropole ?
Aussi étonnant que cela puisse paraître, de tels individus existent, ils ne sont sensibles qu’à des objectifs bassement mercantiles.
Depuis le vendredi 20 avril et jusqu’à hier soir, les Casablancais, particulièrement les habitants de l’ancienne Médina,  étaient invités à apprécier pleinement les différentes activités artistiques et culturelles du Festival Printemps Sidi Belyout programmées à l’Espace Sekkala.
Cet espace culturel, qui vibrait aux rythmes des différents spectacles et présentations riches et variées, a connu jeudi  un fâcheux incident lorsque les festivaliers ont été surpris par l’exploitant du café se trouvant à l’intérieur de ce monument historique qui s’en est pris violemment aux artistes participants dont les membres de Abidat Rma. Pire, même le président de l’arrondissement de Sidi Belyout, Kamal Daissaoui, n’a pas été épargné par les propos injurieux  à son encontre. Par son acte scandaleux et son initiative désespérée, il cherchait à  perturber, à tout prix, le déroulement  de cet événement pour lequel de grands  efforts avaient été déployés et  empêcher de la sorte la tenue de quelque manifestation que ce soit pour qu’il continue d’exploiter ce café à son compte sans droit ni titre.
Tenant à aller jusqu’au bout de sa sale besogne, le tenancier du café Sekkala aurait fait déposer plusieurs sacs d’ordures devant le Complexe culturel Sidi Belyout.  Un acte ignoble dépassant toutes les limites et qui a surpris et les festivaliers et les passants. Suite à cela, les autorités compétentes se sont déplacées sur les lieux  pour constater de visu un décor des plus nauséabonds et des plus révoltants.
Cela dit, il faut beaucoup plus pour dissuader un homme de la trempe de l’actuel président de l’arrondissement de Sidi Belyout qui nous a fait part de sa détermination à continuer de faire de son mieux pour permettre aux habitants de l’ancienne Médina et à tous les Casablancais de profiter pleinement de leur patrimoine et autres  espaces touristiques et culturels.

Larbi Bouhamida
Lundi 30 Avril 2012

Lu 835 fois


1.Posté par futurbarbu le 01/05/2012 13:26
Il y a manque d'état :insécurité,occupation des espaces publics (trottoirs occupés par les cafés et les marchants ,drogues ,etc...) il faut réagir vite ,tres vite ,sinon ,c'est la siba qui va regner !

2.Posté par Bidaoui le 08/05/2012 08:36
"Exploiter ce café à son compte sans droit ni titre" !!!!!
Il me semblait que l'exploitation des espaces de ce site historique et notamment le "Café Maure" a été "déléguée" a une "association". J'ai plus de 50 ans et je suis né et vécu mes premières 20 années dans l'ancienne médina. Je réside hors de mon beau pays depuis plus de 30 ans. Je me souviens encore des mémorables matches de foot de Sqala, à proximité des canons en face aux "Chantierx navals" ou mon père restaurait sa vielle barque. Il n'y avait pas que les enfants. Il y avait aussi des footballeurs de plus de 50 ans. Lors d’une visite il y a quelques années, je me souviens qu’une personne m’a interdit la visite de Sqala sans "consommer" au café à l’entrée.
Ce lieu et ses environs sont des "Espaces Publics", donc ils appartiennent à la "Collectivité". Si l’exploitation de ces espaces a été "confiée" à un "Privé", ça doit obéir à des textes bien définis et pour une durée bien déterminée en toute transparence. Il est temps que nous, citoyens, demandons des comptes à ceux qui gèrent l’Ancienne Médina. Cette " Mdina Qdima" , notre patrimoine, qui a été abandonnée depuis des dizaines d’années et ressemble plutôt à un bidonville. Heureusement que notre Majesté Mohamed VI est intervenu dernièrement.
J’espère que ma petite contribution alertera un responsable intègre pour éclaircir les conditions dans lesquelles cet espace publique a été cédé à un cafetier.
Bidaoui

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs