Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La fête du titre du Barça gâchée par la blessure de Messi




La fête du titre du Barça gâchée par la blessure de Messi
Le FC Barcelone a dignement fêté son 22e titre de champion d'Espagne, acquis la veille après le nul 1-1 du Real, en allant battre l'Atletico 2-1, dimanche à Madrid, mais a perdu Lionel Messi, victime d'une rechute de sa blessure à la cuisse droite.
"Messi a rencontré des problèmes dans la zone déjà affectée. Il avait des sensations étranges. Nous saurons demain (lundi) après des examens la durée de son indisponibilité", a expliqué l'entraîneur Tito Vilanova.
Messi, aligné d'entrée, a été contraint de quitter ses camarades à la 72e minute, laissant alors le Barça à dix, les trois remplacements réglementaires ayant déjà été effectués.
"Il s'est bien entraîné et nous avions pensé qu'il pouvait jouer sans problème. Mais il était préférable de prendre des risques alors que nous n'étions pas obligés", a ajouté le technicien, absent pendant trois mois pour soigner un cancer à New York.
Le Barça, qui devait l'emporter sur le terrain de l'Atletico pour être sacré avant le nul concédé samedi soir par le Real, jouait l'esprit dégagé, mais a quand même bien fait son travail pour conclure une première saison plutôt réussie de Vilanova.
"Une saison dans laquelle nous gagnons la Liga est toujours une bonne saison", a jugé le technicien espagnol, répondant ainsi aux critiques reprochant au Barça son parcours en C1, interrompu en demi-finales par une élimination retentissante contre le Bayern Munich (4-0, 3-0).
"Bien sûr que nous aurions aimé aller plus loin en Ligue des champions après avoir atteint notre sixième demi-finale en six ans. Mais l'année prochaine, ce sera beaucoup plus compliqué d'y arriver une septième fois", a ajouté Vilanova. Dans un match assez peu rythmé, le Barça a étrangement marqué ses deux buts après la sortie de Messi (Sanchez, 72 et Gabi, 80 c.s.c.) et après l'ouverture du score par Falcao pour l'Atletico, 3e et déjà assuré de disputer la Ligue des champions la saison prochaine.
Il doit retrouver le Real, deuxième, dès vendredi en finale de la Coupe du Roi.
La rencontre s'emballait peu avant la pause grâce à l'attaquant du Barça Tello. Le jeune joueur, formé au club, manquait de peu le cadre dans un angle fermé (45+1). Au retour des vestiaires, il servait Messi au point de penalty, mais l'attaquant argentin n'ajustait pas sa volée (48).
Toujours cantonné à sa stratégie de contre-attaque, l'Atletico ouvrait la marque par l'inévitable Falcao (51). Peu après l'heure de jeu, Messi, le meilleur marqueur de la Liga (46 buts) peu productif, se ressentait de sa blessure aux ischio-jambiers et demandait à sortir. "Nous sommes très heureux de gagner notre quatrième titre en cinq ans", a réagi Dani Alves en laissant entendre que José Mourinho allait quitter le Real à la fin de la saison. "Il nous manquera. Il manquera au championnat parce qu'il est un grand compétiteur. Je ne me suis pas battu avec lui parce que nous avons tous les deux le mental de gagnants!"
"Il est l'un des entraîneurs les plus ambitieux du Championnat et il apporte du piquant. Il va vous (journalistes) manquer plus qu'à nous", a ajouté le défenseur de Barcelone.
Dans la lutte pour le tour préliminaire de C1, Valence, 4e, a pris une petite option en allant gagner 4 à 0 au Rayo Vallecano, mais avec un point d'avance seulement sur le 5e, la Real Sociedad, qui devait recevoir Grenade  (59 contre 58).
En revanche, Malaga (6e, 54 pts) a perdu du terrain en concédant le nul 0-0 au FC Séville.
Enfin, La Corogne (18e, 32 pts), le Celta Vigo (19e, 31 pts) et Majorque (20e, 29 pts) sont les plus mal lotis, même s'ils peuvent encore espérer se maintenir à trois journées de la fin de la saison.

AFP
Mardi 14 Mai 2013

Lu 467 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs