Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La famille Atmani entame la deuxième étape de son tour du monde

“ Planet Khmissa ”, un projet ambitieux et porteur de valeurs




La famille Atmani entame la deuxième étape de son tour du monde
Après avoir achevé la première étape de leur projet de tour du monde, baptisé «Planet Khmissa», la famille Atmani entamera la deuxième phase de son parcours.  
Pour cette première dans l’histoire du Maroc, l’équipage de « Planet Khmissa », composé des parents et de leurs trois enfants, a traversé, lors de la première étape, l’Atlantique vers l’Uruguay, avant de sillonner l’Argentine, le Chili, la Bolivie et le Pérou. La seconde étape, quant à elle, consistera à parcourir l’Equateur, la Colombie et le canal de Panama.
Cette odyssée, prévue de durer jusqu’en 2018,  consiste à faire le tour du monde en camping-car et en famille. Malgré des conditions internationales difficiles sur le plan économique, social et politique, ce couple de Marocains ambitionne de partager et de promouvoir, à travers ce voyage, les valeurs humanistes universelles que prône la culture maroco-musulmane, tels la tolérance, le partage, ou encore le respect d’autrui.  Il n’en demeure pas moins que la famille Atmani entend également satisfaire sa soif d’aventure et d’évasion. L’objectif est donc, selon eux, de voyager différemment, de transmettre les valeurs intrinsèques marocaines différemment, d’apprendre différemment et de communiquer différemment.
 «  Nous voulons montrer au monde entier que notre vision est certes alternative, mais elle est aussi très bénéfique. Notre vision prône le rapprochement entre les peuples et l’acceptation des autres et la promotion de l’entreprise citoyenne», a indiqué le père de la famille, Anouar Atmani, mardi dernier, lors d’un point de presse.
Concernant la  scolarisation des enfants, Maya (7 ans), Mehdi (8 ans) et Meissa (9 ans), ils suivront leur scolarité à distance via le net, dans le cadre d’un programme du Centre de l’innovation et du développement de l’éducation à distance, relevant du ministère espagnol de l’Education. Ils passeront par la suite des évaluations et des examens dans les consulats espagnols des pays de leur passage. 
« Le véritable défi qu’on doit relever au quotidien, en tant que parents, est celui d’inculquer à nos enfants l’attachement à nos principes, à nos valeurs et à notre identité marocaine », ajoute Anouar Atmani. 
Il est à rappeler que l’aventure Planet Khmissa est avant tout une aventure humaine, ce n’est ni un défi sportif jalonné de performances, ni un pèlerinage spirituel, mais simplement un parcours humain avec autant d’étapes que de rencontres, d’échanges, de regards et de sourires.


Planet Khmissa
 en chiffres  
 
400 jours de voyage
15 frontières traversées
30.000 km parcourus
5.000 heures d’internet 
25.000 photos 
100 heures de film
25.000 personnes rencontrées en moyenne
100% en énergie solaire
90% en moins de consommation d’eau
80% en moins de déchet 
 


M.O
Jeudi 2 Octobre 2014

Lu 791 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs