Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La diversité marocaine exposée en Bulgarie




“Le Royaume du Maroc, le défi de la modernité et l’atout de la diversité", tel est le thème de l’exposition de photographies organisée par l’ambassade du Maroc en Bulgarie dans le cadre des évènements culturels programmés au titre de la sixième édition du Festival international francophone de Sozopol célèbre ville antique dans l’Est de la Bulgarie. Présentée au sein du complexe architectural et culturel de Sozopol appelé "Remparts du Sud", l’exposition a suscité l’intérêt des festivaliers et des visiteurs qui ont pu découvrir à travers les visuels choisis, quelques facettes du Maroc pluriel et multiculturel, profondément enraciné dans son histoire millénaire et résolument tourné vers l’avenir. Le thème de la diversité a été illustré par des photographies des édifices de culte tels que la mosquée Hassan II de Casablanca, la cathédrale Saint Pierre et l’Eglise russe orthodoxe de Rabat ainsi que la synagogue Lazama de Marrakech. La musique et les danses du Sahara marocain ainsi que les performances des ensembles féminins de la hadra de chefchaouen ont été données en exemple de la grande diversité des expressions et influences artistiques au Maroc. Autre illustration de la diversité : la richesse naturelle et patrimoniale conférant à l’image et à l’offre touristiques du Royaume ses particularités et son label désormais reconnaissable dans le monde entier.
L’axe modernité a pour sa part été illustré dans le corpus de l’exposition, par certaines réalisations de l’économie marocaine dont notamment la station solaire Noor, le port Tanger-Med ou encore l’usine d’aéronautique de Casablanca. Le texte de présentation de l’exposition a souligné qu’en matière de développement, le Royaume du Maroc, pays à l’histoire millénaire nourrie de multiples influences, a fait le choix de la promotion du vivre-ensemble et de la diversité en y alliant les valeurs de la modernité qui sont aussi au cœur de toutes les politiques publiques car considérées comme un levier capital pour le développement humain. L’exposition sera ouverte au public jusqu’à fin juin courant. 
Notons, par ailleurs, que le Festival francophone international de Sozopol a acquis au fil des ans une grande notoriété au sein du paysage culturel bulgare. Sa programmation marque le début de la saison estivale à Sozopol, considérée comme l’une des principales villes touristiques et de villégiature de la côte bulgare de la mer Noire. De nombreux pays membres de la Francophonie participent à l’édition de cette année du Festival dont notamment la Belgique, la France, le Liban, la Roumanie et la Géorgie. 

Libé
Vendredi 10 Juin 2016

Lu 711 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs