Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La diversité de la presse marocaine en débat à Essaouira

Une session de formation initiée par l’Institut de la diversité médiatique




La diversité de la presse marocaine en débat à Essaouira
Essaouira a abrité du 3 au 5 janvier courant une session de formation initiée par l’Institut de la diversité médiatique sous le thème «Pour le renforcement de la liberté d’expression, de la diversité et de l’intégration dans la presse marocaine». La question de diversité a ainsi monopolisé la réflexion collective qui a mobilisé 15 journalistes et correspondants de presse d’Essaouira, Safi et Marrakech.
Pour Intissar Rachdi, coordonatrice du projet au Maroc, cette session de formation est la première phase d’un projet qui s’étale sur trois ans et donne suite au travail entamé par l’Institut de la diversité médiatique (MDI) au Maroc en 2008. Son objectif est de promouvoir un débat public  sur la situation actuelle et l’avenir de la presse marocaine, tout en dotant les journalistes du savoir-faire requis pour élaborer leurs écrits de manière objective et équilibrée.
D’après Safi Naciri, journaliste à la radio nationale et professeur à l’Institut de formation des journalistes à Casablanca, le MDI part de l’idée que la  diversité des situations doit être reflétée par la presse au lieu des stéréotypes et des idées reçues qui nuisent aux valeurs de cohabitation et de partage. Naciri a, par ailleurs, précisé que les tensions constatées dans plusieurs régions ne sont que le fruit d’une crise au niveau de la gestion de la diversité.
La femme, les minorités, les personnes à besoins spécifiques, les exclus, les diverses expressions culturelles et linguistiques, entre autres, constituent autant de  sujets quotidiens épineux mais insuffisamment ou partialement traités par la presse marocaine. Un constat qui a fait l’unanimité des débats durant trois jours dans le cadre d’ateliers interactifs qui ont remis sur le métier les facteurs de professionnalisme et de déontologie dans la presse marocaine.
Le MDI œuvre au niveau international pour la promotion de rapports médiatiques responsables au sujet de la diversité. Il ambitionne, entre autres, de contrer le langage de la haine et du fanatisme colporté par la presse afin de donner lieu à des écrits équitables et objectifs à même de renforcer la cohabitation des groupes et des cultures.
 

Abdelali Khallad
Mercredi 8 Janvier 2014

Lu 1202 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs