Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La diva syrienne Assala Nasri : “J’ai une grande admiration pour Abdelouhab Doukkali”




La diva syrienne Assala Nasri : “J’ai une grande admiration pour Abdelouhab Doukkali”
La chanteuse syrienne Assala Nasri  est très aimée au Maroc. Son grand public attend toujours avec impatience sa venue au Maroc pour la voir de près et découvrir ses dernières nouveautés. Elle était l’invitée d’honneur du 5ème prime de Studio 2M et elle a laissé une impression extraordinaire. Nous l’avons rencontrée au cours de cette soirée et nous a livré certains secrets. Entretien

Libé : Assala, comment trouvez-vous cette édition de Studio 2M ?

Assala  Nasri : Je ne vous cache pas que je la trouve très distinctive à tous les niveaux : l’organisation, les orchestres, le choix des chansons interprétées et la qualité des candidats.
Ces derniers m’ont vraiment étonnée par leurs talents certes, mais surtout par leur éducation et l’ouverture d’esprit.  C’est cet esprit qui doit justement caractériser  tout artiste, car c’est l’artiste qui doit défendre les valeurs de tolérance et de diversité culturelle. On ne peut concevoir qu’un artiste soit autrement sinon ce serait très contradictoire.
C’est vrai qu’il y a beaucoup d’émissions-concours qui visent à découvrir de nouveaux talents, mais Studio 2M se distingue par son ouverture sur d’autres genres de musique. J’estime franchement que les concurrents ont excellé dans tous les genres, qu’ils soient orientaux, marocains ou occidentaux.

Où en est votre projet consistant à interpréter une chanson marocaine ?

Vous savez que ce projet me tient beaucoup à cœur même si le dialecte marocain pour moi, est l’un des plus difficiles à comprendre. Mais je continue sur ma voie et je préparerai une chanson avec Zyat dans ce sens.

Pourquoi avez-vous choisi d’interpréter « Mana Illabachar » et pas une autre chanson ?

Parce que c’est une chanson que j’aime beaucoup en plus de l’admiration que je voue à Abdelwahab Doukkali qui est un très grand artiste.

Comment sont vos rapports avec les chanteurs marocains ?

Ils sont excellents. D’ailleurs, je suis souvent en contact avec Naima Samih, Latifa Raafat et d’autres. Je ne vous cache pas qu’elles ont toujours été d’un grand soutien pour moi.

Il semble que vous aimez beaucoup le caftan marocain

Ah oui et comment ? En Egypte où je  réside, je ne porte que cela surtout pendant le mois de Ramadan. J’ai des amies stylistes marocaines qui m’habillent et me comblent vraiment. C’est vous dire que l’habit marocain est très présent  dans ma garde-robe.

Et la cuisine marocaine ?

Là aussi je la trouve extraordinaire mais comme je ne suis pas bonne cuisinière, c’est ma sœur qui se charge de me préparer des plats marocains.

D’autres projets au Maroc ?

Oui. Vous savez que j’aime beaucoup le Maroc et je sais que j’ai un large public ici. C’est pour cela que je tiens à me manifester à chaque fois que l’occasion se présente.

Par Abdeslam Khatib
Samedi 15 Mai 2010

Lu 2553 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs