Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La dictée P.G.L arrive enfin au Maroc

Une innovation pédagogique et cognitive




La dictée P.G.L arrive enfin au Maroc
Une grande première. La dictée initiée par la Fondation Paul Gérin-La joie (P.G.L) arrive enfin au Maroc. En effet, c’est la région d’Agadir qui a été choisie pour organiser la première édition  de cette compétition. Les inscriptions sont en cours et prendront fin le 1er janvier prochain. Les organisateurs tablent sur quelque 2000 inscrits.
Ainsi chaque enfant inscrit à la dictée pourra bénéficier d’une formation de deux mois afin de le préparer à la compétition nationale, qui sera organisée à Agadir le 6 avril 2014. L’heureux vainqueur qui a franchi cette étape  aura la responsabilité de représenter le Maroc dans la compétition internationale qui aura lieu le 11 mai 2014 à Montréal.
La dictée est un exercice scolaire, utilisé souvent en classes primaires, dont l’objectif est  d’examiner les performances de l’élève en orthographe et grammaire. Plus qu’un simple outil pédagogique traditionnel, la dictée P.G.L est un outil d’apprentissage qui vise à maîtriser la langue française, mais aussi à inculquer la notion du bon citoyen dès l’école primaire.
Ainsi la dictée P.G.L permet de sensibiliser les jeunes à la solidarité internationale en les éveillant aux réalités des peuples et pays en développement, en les associant à leurs causes et en développant le sens du partage entre les habitants de la planète. Ce projet contribue également à sensibiliser à la protection de l’environnement et prévoit, dans un temps futur, la mise en œuvre d’activités liées à l’éducation financière. Ce projet va, en premier lieu, contribuer au rayonnement de la langue française au Maroc, ainsi qu’au développement des outils permettant de donner une meilleure éducation aux enfants, et ce, via les différents supports pédagogiques élaborés par la fondation.
La Fondation P.G.L a initié pour la première fois ce projet en 1991 au Canada. C’est une plateforme d’activisme qui se positionne comme un espace de consolidation des efforts, d’opérationnalisation des idées et de concrétisation d’actions responsables et citoyennes. Son ambition première est d’aider à assurer l’éducation, l’alphabétisation et la formation des enfants et des jeunes adultes en Haïti, au Burkina Faso, au Mali, au Bénin et au Sénégal. C’est sous l’initiative de parents soucieux de l’amélioration du système éducatif de leurs enfants et en partenariat avec l’Association marocaine des enseignants du français, que la Fondation P.G.L décide de s’implanter au Maroc. Ce faisant, elle tend à poursuivre sa mission d’appui et de développement de l’éducation de base et d’alphabétisation des adultes.

Libé
Lundi 9 Décembre 2013

Lu 1743 fois


1.Posté par Toto le 10/12/2013 17:58
Ca fait des décennies que les pédagogues nous expliquent que la dictée n'apprend rien aux enfants et qu'elle n'est qu'un révélateur d'une compétence. En d'autres termes qu'elle appartient au passé mais il n'y a rien à faire, la dictée a le vent en poupe. Cet article nous dit même en titre que la dictée PLG est une innovation pédagogique et cognitive. Halala...!

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs