Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La deuxième Chambre fait son bilan : L’absentéisme des conseillers mis à l’index




La deuxième Chambre fait son bilan : L’absentéisme des conseillers mis à l’index
«Cette   rentrée parlementaire a une certaine  spécificité  puisqu’elle intervient juste après le discours Royal et s’inscrit dans le cadre d’une  dynamique insufflée par la nouvelle Constitution et par les changements profonds qu’a connus la région ». Tels sont les propos de Cheikh Mohamed Biadillah, président de la Chambre des conseillers lors de la conférence de presse tenue hier à Rabat. Cette rencontre a été organisée afin de présenter le bilan de la deuxième Chambre pour la période 2009-2012. L’occasion de faire état de sa participation dans le processus démocratique du pays.
Au cours des trois dernières années, la Chambre des conseillers a pu créer une dynamique  dans le  renforcement du processus démocratique comme choix stratégique  à même de donner plus de crédibilité aux institutions représentatives. Le bilan législatif est la meilleure preuve de la volonté affichée par toutes ses composantes, qu’elles soient locales, professionnelles ou syndicales, de promouvoir ses réalisations dans les diverses fonctions constitutionnelles.
Quand on passe en revue l’ensemble  des réalisations de la deuxième Chambre on note que sur le plan législatif, 144 textes ont été adoptés dont 126 à l’unanimité, 18 à la majorité alors que 8 ont été amendés. L’autre mission importante qui incombe à cette Chambre est celle du contrôle du gouvernement. Dans ce cadre,  les séances des questions orales ainsi que les séances mensuelles avec le chef du gouvernement font ressortir tout l’intérêt porté à cette fonction notamment ce qui se rapporte à  la bonne gouvernance et la gestion des deniers publics. C’est ainsi que 436 interpellations pour affaires urgentes ont été enregistrées de même que 1938 questions orales et instantanées. Le gouvernement a, pour sa part, répondu à 1328 questions soit un pourcentage de 69%. Pour suivre le courant et être dans l’air du temps du modernisme, une ouverture sur l’environnement s’avère nécessaire. C’est ce à quoi s’est engagée la Chambre des conseillers en ouvrant  ses portes aux étudiants et chercheurs et aux différents acteurs qui souhaiteraient s’informer de l’action parlementaire et des mécanismes de travail de la Chambre. C’est dans cet esprit que  plusieurs rencontres et forums en collaboration avec d’autres institutions, comme le Conseil économique social, la Commission consultative de la régionalisation, le Conseil de la concurrence et le Conseil national des droits de l’Homme, ont été organisés. Il faut citer également  le colloque international organisé par la Chambre des conseillers en partenariat avec l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée sur “Les défis énergétiques dans l’espace euro-méditerranéen”. Le coût global de ces journées d’études est de l’ordre de 950.000 DH.
Autre volet non moins important est celui de la diplomatie parlementaire. L’activité de la Chambre a été assez intense. Une forte représentativité dans diverses manifestations internationales avec 151 missions.  Mieux encore,  le Parlement s’est vu accorder la qualité de « partenaire pour la démocratie » de la part de l’association parlementaire du Conseil d’Europe.
Toutes ces activités et ces réalisations ne sauraient avoir lieu en l’absence d’une certaine discipline. Allusion a été faite à l’absentéisme dans les rangs des conseillers. Il va sans dire que M. Biadillah déplore ce genre de comportement et appelle à plus de responsabilité. A cet effet, il a mis notamment l’accent sur l’importance de la productivité.   

Nezha Mounir
Vendredi 19 Octobre 2012

Lu 596 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs