Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La dépouille du charismatique leader palestinien devrait être exhumée : Yasser Arafat aurait été empoisonné au polonium




La dépouille du charismatique leader palestinien devrait être exhumée : Yasser Arafat aurait été empoisonné au polonium
Yasser Arafat serait décédé en 2004 à l’hôpital militaire de Percy à Clamart dans les Hauts-de-Seine (sud de Paris), d’un empoisonnement au polonium-210, une substance radioactive. C’est au polonium qu’avait été empoisonné l’ex-espion russe Alexandre Livtenko, en 2006 à Londres.
Yasser Arafat aurait-il subi le même sort ? C’est en tout cas ce que veut bien laisser croire la chaîne qatarie Al-Jazeera.  Cette dernière pour étayer ses affirmations, s’est basée sur les conclusions d’analyses d’un laboratoire en Suisse, l’Insitute for Radiation Physics de Lausanne, effectuées sur et dans les effets personnels du dirigeant palestinien que la veuve du défunt Souha aurait remis aux journalistes de la chaîne arabe et que ces derniers ont fait analyser par l’institut en question.
Le laboratoire suisse après avoir pratiqué des analyses sur des échantillons composés de cheveux, de brosses à dents, de traces d’urine relevées sur des sous-vêtements, et une tâche de sang sur un bonnet médical, avait conclu à un « niveau significatif de polonium dans ces échantillons», comme déclaré dans le documentaire par François Bochud, directeur de l’Institut qui ajoutait :  «Nous avons trouvé qu’il y avait une concentration de polonium plus élevée que prévu». «Les niveaux étaient substantiels (...), ce qui montre qu’il y a une quantité anormale, pas normale, de polonium», une substance qui n’est accessible selon lui qu’à «des gens qui s’intéressent ou construisent des armes nucléaires».
Du coup, les soupçons se portent une fois de plus sur Israël déjà accusé  à l’époque, par des Palestiniens d’avoir commandité l’empoisonnement de leur dirigeant. Un « à qui profite le crime ? » sans équivoque.
Pour rappel, le charismatique leader palestinien Yasser Arafat subitement tombé malade en 2004 avait été transporté d’urgence en France où il était décédé le 11 novembre 2004 à l’hôpital militaire de Percy où il fût soigné sans que pour autant les médecins ne trouvent la raison de sa  maladie. Elle était restée mystérieusement inexpliquée d’où les soupçons d’empoisonnement qui avaient alors plané sur sa mort.
Après ces révélations, on s’acheminerait vers une exhumation du corps de Yasser Arafat afin de pratiquer rapidement sur la dépouille de nouveaux examens. En effet, selon l’institut en charge de ce dossier, le polonium est un élément qui se décompose ce qui rendrait toute preuve inexploitable, auquel cas où cette opération tarderait. L’Autorité palestinienne par la voix de son président Mahmoud Abbas est prête à se plier à la procédure pour peu que la famille du défunt en fasse la demande officielle.
Lors de la diffusion du documentaire, objet de cette dissension naissante, Souha Arafat, avait fait savoir qu’elle était prête à faire  exhumer le corps de son défunt époux, afin disait-elle « de révéler la vérité à tous les musulmans du monde ».

Mohamed Jaouad Kanabi
Jeudi 5 Juillet 2012

Lu 735 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs