Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La délégation provinciale de la santé de Mohammedia dément le décès de jumelles à l’hôpital Moulay Abdellah




La délégation provinciale de la santé de Mohammedia dément le décès de jumelles à l’hôpital Moulay Abdellah
La délégation provinciale de la santé à Mohammadia a démenti, samedi, l'information selon laquelle deux jumelles seraient décédées à l’hôpital Moulay Abdellah à Mohammadia, dont un site électronique avait diffusé une vidéo prétendant que le décès est dû à l'absence d'infirmiers. 
La délégation provinciale de la santé, dès qu'elle a appris l'information, a mis en place une commission locale en vue d’enquêter et de s’informer sur cette affaire, indique un communiqué du ministère de la Santé.
Il s'est avéré ainsi qu'une femme âgée de 28 ans, dans son septième mois de grossesse, s'était présentée, le 1er août, à la maternité de Aïn Harrouda où elle a donné naissance à des jumelles prématurées, pesant respectivement 1300 et 1400 grammes. 
Eu égard à l'état de santé de la maman qui souffrait d'une hémorragie aiguë, ainsi que celui des jumelles qui avaient des difficultés respiratoires, elles ont été évacuées par ambulance vers 21h00 de la même journée vers la maternité relevant de l'hôpital Moulay Abdellah, précise le communiqué. 
Dès leur arrivée à l'hôpital, la mère a été prise en charge, ainsi que les jumelles, ajoute la même source, en précisant  que le staff médical a pu sauver l'une d'entre elles, tandis que l'autre, dont l'état de santé était très critique, est décédée. 
Etant donné l’état de santé de la deuxième fillette, elle a été évacuée à bord d'une ambulance médicalisée relevant du ministère de la Santé vers le Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Rochd à Casablanca, relève le communiqué qui assure qu'elle est toujours en vie.
Par ailleurs, la délégation provinciale de la santé a salué les efforts fournis par les médecins, les infirmiers, les techniciens et le personnel administratif pour prendre soin de la santé des citoyens, tout en déplorant "la diffusion de fausses informations et allégations erronées, visant à porter atteinte à l'image du secteur de la santé et à dénigrer les efforts de son personnel.

Libé
Lundi 14 Août 2017

Lu 678 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs