Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La délégation marocaine au Festival international des jeunes et des étudiants : Mission accomplie malgré les embûches




«Le rôle de nos organisations était de faire connaître aux autres les évolutions qu'a connues le Maroc depuis le gouvernement de l'alternance de 1998 », « Nos jeunes, bien qu'ils aient été isolés par le comité organisationnel, ont su convaincre plusieurs délégations de la justesse de notre cause nationale ». C'est en ces termes qu'Ali Elyazghi a évoqué la participation de la délégation marocaine au Festival international des jeunes et des étudiants qui s'est tenu en Afrique du Sud du 13 au 22 décembre courant.
Lors de la conférence de presse qui s'est tenue au siège du parti de l'Istiqlal à Rabat mardi dernier, le secrétaire général de la Chabiba Ittihadie a souligné que la diplomatie parallèle est capable de jouer un rôle primordial et positif concernant la cause du Sahara. Il a, en outre, ajouté que les jeunesses partisanes sont appelées à consolider leurs efforts afin de convaincre les organisations socialistes et communistes du monde entier. Ainsi, a-t-il appelé à ce que ces mêmes organisations soient invitées par leurs homologues marocaines afin de s'ouvrir sur l'expérience du Maroc au niveau du développement social et économique.
Lors de cette conférence de presse, les secrétaires généraux des jeunesses de l'Istiqlal et du PPS ont souligné pour leur part que la participation marocaine en Afrique du Sud a été fructueuse dans la mesure où elle est parvenue à contrecarrer la thèse des ennemis de l’intégrité territoriale du Maroc. Ils ont, par ailleurs, évoqué la partialité flagrante du comité d'organisation qui a expulsé la délégation marocaine. Celle-ci s'est défendue contre les attaques sauvages des éléments du parti catalan communiste espagnol, favorable au séparatisme et à la position du Polisario.
Rappelons que la jeunesse de l'USFP a pu, lors du festival, convaincre plusieurs délégations participantes de la justesse de la cause nationale. Ainsi, le Parti communiste russe et plusieurs organisations politiques du monde arabe, de l'Asie, de l'Afrique et de l'Europe de l’Est ont-ils réitéré leur soutien à l'unité territoriale du Royaume et ont dénoncé le séparatisme qui traduit la volonté des forces impérialistes de balkaniser le monde. Par ailleurs, les jeunes, notamment ceux de la Chabiba Ittihadie, ont évoqué la question de Sebta et Mellilia, villes marocaines occupées par l'Espagne. Pour eux, cette question doit être prioritaire pour l'unité du Maroc.

Montassir SAKHI
Jeudi 30 Décembre 2010

Lu 230 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs