Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La décision du CIO est “un non-sens”


La position de la Fédération de lutte



La décision du CIO est “un non-sens”
La Fédération internationale de lutte (FILA) a jugé mardi que la décision du Comité international olympique (CIO) d’évincer son sport du programme principal des Jeux d’été de 2020 était un “non-sens”.
Dans un communiqué, la FILA dit avoir “appris avec beaucoup de stupéfaction la recommandation émise ce jour par la commission exécutive du CIO de ne pas inclure la lutte dans le noyau des 25 sports principaux”.
“La FILA prendra toutes les mesures nécessaires pour convaincre la commission exécutive et les membres du CIO du non-sens de cette décision envers l’un des sports fondateurs des Jeux olympiques antiques et modernes”, poursuit-elle.
La Fédération internationale insiste sur le fait qu’elle “est implantée dans 180 pays dont la lutte constitue le sport national pour bon nombre d’entre eux, offrant l’unique possibilité de représentation d’athlètes aux Jeux olympiques et contribuant à l’universalité de ceux-ci”.
Cette décision du CIO survient à quatre jours de la réunion du bureau directeur de la FILA à Phuket, en Thaïlande, où le sujet sera débattu.
La décision du CIO condamne la lutte à déposer sa candidature pour espérer rester dans le programme olympique. Elle se retrouvera en concurrence avec sept autres sports qui frappent à la porte des JO, pour une seule place disponible: le squash, l’escalade, le karaté, le wushu - un art martial -, le baseball/softball, le wakeboard - un sport nautique - et les sports de roller.
Par ailleurs, cette décision a indigné Kostas Thanos, président de la Fédération grecque de lutte.
“Je ne crois pas que la décision tiendra en session plénière du CIO en septembre. La lutte est associée aux Jeux olympiques et on ne peut pas jeter un tel symbole. A ce rythme-là, le nom “Olympique” va aussi disparaître”, a déclaré Kostas Thanos sur une radio grecque.
Thanos met en avant le fait que les stades étaient pleins lors des combats de lutte pendant les Jeux de Londres pour démontrer que ce sport compte de nombreux fans.
En 2009, le softball et le base-ball avaient eux aussi été évincés du programme des JO-2012. Le golf et le rugby à VII intègreront quant à eux le programme olympique en 2016 à Rio de Janeiro.
La lutte figurait au programme des Jeux olympiques antiques et la lutte gréco-romaine est apparue aux premiers Jeux olympiques modernes à Athènes en 1896.

Libé
Jeudi 14 Février 2013

Lu 172 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs