Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La décision de publication des bénéficiaires des agréments n’a pas été prise en Conseil de gouvernement : Les premiers couacs de la majorité gouvernementale




Premiers couacs de la majorité gouvernementale ? Le leader du PPS et membre de l’Exécutif a publiquement dit tout le mal qu’il pensait de la publication des bénéficiaires des agréments de transport des voyageurs, mise en ligne par le ministère des Transports et de l’Equipement à la fin de la semaine passée.  Devant les militants réunis samedi 3 mars en session ordinaire du comité central, Nabil Benabdallah a clairement dévoilé son désaccord quant à cette décision que le PPS estime «purement individuelle» et «made in PJD». Pour le secrétaire général de cette formation politique, la lutte contre l’économie de rente ne se fait certainement pas sur le terrain médiatique. Benkirane et ses aficionados du gouvernement apprécieront…
C’est un membre du bureau politique du parti des anciens communistes qui  l’affirme haut et fort et, surtout, en connaissance de cause : la décision de publier la liste des bénéficiaires des agréments de transport  des voyageurs n’a pas été prise en Conseil de gouvernement et donc non de manière collective. « Pire encore, nos ministres ont bien mis en garde lors du dernier Conseil de gouvernement contre l’effet d’annonce  d’une décision qui ne procède pas d’une réflexion à la fois mûre et profonde.  Il y a bien une charte de la majorité et  un programme gouvernemental qui devraient engager toutes les parties de la coalition gouvernementale et pas seulement l’une ou l’autre », révèle ce cacique du Parti du progrès et du socialisme.
Décryptée, cette déclaration n’a qu’une seule et unique signification: avec cette opération dite «mains propres» décidée en solo par les islamistes du gouvernement, le PJD veut tirer la couverture à lui, en se présentant comme le champion de la bonne gouvernance. «La décision a été prise de manière précipitée. La preuve, il n’y a pas de plan d’action derrière. Nous sommes bien évidemment contre l’économie de rente. Mais ce n’est pas là la bonne manière de lutter contre les privilèges. Une liste de noms a été rendue publique.
Des noms ont été jetés en pâture à une opinion publique qui peut les associer à des emblèmes du fassad et à des rentiers impénitents alors qu’il aurait d’abord fallu décortiquer et analyser cette liste sachant que plus de 20% des agréments de transport sont en jachère et ne fonctionnent pas. C’est pourquoi dès le départ nous avions appelé  à la prudence. Ce à quoi nous sommes en train d’assister exhale fortement le populisme», explique ce dirigeant du parti fondé par Ali Yata.
Guejmoula n’a plus d’agrément !
Au PPS, on n’en finit pas de brandir l’exemple de Guejmoula Bent Abbi, membre du bureau politique de ce parti, députée et ex-figure du Polisario, qui a très vite « rendu » son agrément. Les cas de Abdallah Ayachi et Borkia, résistants de la première heure et fondateurs historiques  du PCM, sont également cités. « De plus, M. Ayachi n’a pas d’héritier. L’agrément est mort avec lui. Est-il vraiment sain d’en faire étalage outre-tombe ?», se demande ce membre du comité central du PPS.
Dans cette famille politique de gauche qui compte 4 ministres au sein du gouvernement conservateur conduit par Abdelilah Benkirane, on ne craint pas de le dire : des amalgames sont faits aujourd’hui et rien n’a été fait pour les éviter. Dans cette liste, arguent-ils, figurent des sociétés de transport dûment et légalement constituées. «Imaginez qu’elles décident de se mettre en grève parce qu’elles ont été pointées et comme désignées à la vindicte populaire. Cette éventualité me fait dire que le chef de gouvernement et son ministre des Transports et de l’Equipement ont pris le risque de provoquer une crise des transports à travers le pays», déclare un brin excédé ce ténor de ce parti de la majorité avant d’ajouter que «la prudence devait être de mise avant de procéder à ce grand déballage qui éclabousse des anonymes, des veuves et orphelins dont les maris ou les pères sont des militaires tombés au Sahara».
Samedi,  devant le comité central de la jeunesse de son parti, le leader du PJD et chef de gouvernement en a remis une couche en déclarant que c’était bien lui qui avait demandé au ministre des Transports, le PJDiste Rabbah de publier la fameuse liste des bénéficiaires des agréments de transport. «Ce n’est pas honteux qu’un pauvre, un artiste ou un sportif bénéficient d’un tel agrément. Mais les citoyens doivent connaître les noms des personnes bénéficiaires», a déclaré Abdelilah Benkirane aux jeunes barbus et voilées de sa famille politique.  En somme, de l’équilibrisme pour le patron de l’Exécutif qui veut tout à la fois ménager le chou et la chèvre, se rattrapant sans se renier…

Narjis Rerhaye
Mardi 6 Mars 2012

Lu 725 fois


1.Posté par futurbarbu le 06/03/2012 11:54
Il serait mieux de publier la liste des diplomés chomeurs avec le nombre d'années de chomage .
Il serait en plus mieux de publier la liste des emplois fictifs
Il serait encore plus important d'afficher les salaires
Il serait encore bénéfique des déclarations des biens pour connaitre les fortunes comme en france.

2.Posté par futurbarbu le 06/03/2012 14:38
Face aux conservateurs obscurantistes ,les organisateurs de Mawazine festival de joie et de détente pour les jeunes filles et garçons et les familles ,doivent afficher les noms des artistes qui animeront les scenes ,les barbus sont aussi les bienvenus pour se détendre .

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs