Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La date et le lieu du match Mali-Maroc sont désormais fixés : Le 5 septembre à Bamako




La Fédération malienne de football vient de fixer la date et le lieu du match qui opposera le Mali au Maroc pour le compte de la quatrième journée du groupe C des éliminatoires de la Coupe du monde FIFA 2018 dont les phases finales sont prévues en Russie.
Ce match aura lieu le 5 septembre prochain au stade Modibo Keita à Bamako, quatre jours après le face-à-face maroco-malien programmé le 1er septembre à partir de 21 heures au Complexe Moulay Abdellah à Rabat.
Le Onze national troquera ainsi les Grands stades de Marrakech et d’Agadir pour le complexe de la capitale, pelouse sur laquelle il ne s’était plus produit depuis le 4 septembre 2016 à l’occasion d’une rencontre remportée aux dépens de la sélection de Sao Tomé pour le compte des éliminatoires de la CAN 2017 qui s’est déroulée au Gabon.
Le match contre le Mali revêtira une importance capitale pour ne pas dire décisive dans la course à la qualification aux phases finales de la Coupe du monde. Après les deux nuls blancs concédés au cours des deux premières manches respectivement devant le Gabon à Franceville et la Côte d’Ivoire à Marrakech, l’équipe nationale se trouve sommée de secouer le cocotier pour boucler la phase aller de ce groupe sur une bonne note susceptible de raviver ses chances de présence à l’édition russe.
L’entame de la phase retour sera donc du côté du Mali, sachant que les deux derniers matches de ces éliminatoires seront contre le Gabon à domicile et la Côte d’Ivoire à Abidjan, respectivement début octobre et novembre prochains.  D’ici là, la sélection marocaine récupérerait certains de ses éléments clés, comme Mehdi Benatia et Hakim Ziyech. Le retour de ce dernier est imminent et devrait être officialisé à l’issue de la rencontre prévue entre le président de la FRMF, Fouzi Lakjaâ, et le sélectionneur national, Hervé Renard, avec comme ordre du jour dissiper les malentendus et examiner le  programme de préparation de l’EN pour les prochaines échéances officielles.   
Il convient de rappeler que seule la première équipe nationale de chaque groupe décrochera le billet qualifiant aux phases finales du Mondial russe.

Hasbane se mure dans son silence

La conférence que devait tenir le président du Raja Saïd Hasbane pour faire part des derniers développements qui secouent le club n’aura finalement pas lieu. Le patron, jusqu’à présent, des Verts s’est rétracté pour que la confusion reprenne de plus belle.
Pour rappel, deux tiers des adhérents du Raja, proclamant être soutenus par les cadors du club, ont appelé à la tenue d’une assemblée générale extraordinaire avec pour objectif la destitution de Hasbane et de son bureau.
En attendant, le président des Verts fait comme si de rien n’était, engageant en cette semaine un nouvel entraîneur, l’Espagnol Juan Carlos Garrido, et en cherchant à faire signer l’attaquant du DHJ, Zakaria Hadraf.  

Mohamed Bouarab
Samedi 24 Juin 2017

Lu 1767 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs