Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La culture retrouve son droit de cité sur la grille de 2M




La culture retrouve son droit de cité sur la grille de 2M
Cela fait des années que la deuxième chaîne avait rompu avec les émissions culturelles. Des voix se sont élevées non seulement contre la chaîne d’Ain Sebaâ mais aussi contre Al Oula pour avoir trop délaissé ce volet important qui est la culture.
Si sur les grilles de la première chaîne, on retrouve une seule émission, "Macharif" qu'on décale souvent jusqu'à une heure tardive, sur 2M il n'y avait plus d'émission culturelle à part deux petites tentatives qu'on insère dans le journal télévisé et qui ne font, en réalité, que rappeler les rendez-vous culturels de la semaine et n'ont, par conséquent, aucune teneur. Bientôt les choses vont changer et l'on va intégrer deux rendez-vous culturels, l'un en arabe animé par Ahmed Zaid appelé "Annakid" et l'autre en français, assuré par Moncef Sakhi, du nom de Magculture. Mais il a fallu bien prendre  cette initiative pour ne pas tomber dans l'effet contraire.
Pour les responsables de 2M, les émissions culturelles ne drainent pas beaucoup de téléspectateurs, encore moins d'annonces publicitaires. C'est pour cela qu'ils ont décidé que le temps consacré à ces nouvelles émissions ne doit pas dépasser 10 minutes ; une manière, selon les responsables, de ne pas trop agacer les téléspectateurs... Pour Ahmed Zaid, il s'agira tout au plus de citer quelques nouvelles publications sans trop se pencher sur leur contenu parce que le temps imparti ne le permet pas. Quant à la version française, elle se limitera à rappeler les rendez-vous culturels sans donner de détails.
Il semble que 2M  soit sensible aux critiques des intellectuels, mais sans  verser dans l’élitisme du fait que cette frange est minoritaire.
Mais la critique cessera-t-elle  pour autant si l'on considère que les chaînes publiques sont généralistes et que de ce fait, elles se doivent d’équilibrer leurs grilles ? La  question des annonceurs ne tient pas beaucoup la route  puisque ces  chaînes reçoivent des subventions de l'Etat. Il n'en demeure pas moins que l'initiative est louable et qu'elle va sans doute redonner à la culture ses lettres de noblesse.

Libé
Samedi 18 Février 2012

Lu 494 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs