Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La culture marocaine rayonne sur Paris

Un projet de Centre culturel marocain lancé en présence de S.M Mohammed VI et de François Hollande




Le projet du Centre culturel marocain à Paris présenté  à S.M le Roi et au Président François Hollande.
Le projet du Centre culturel marocain à Paris présenté à S.M le Roi et au Président François Hollande.
Un projet de Centre culturel marocain à Paris a été présenté mercredi à S.M le Roi Mohammed VI, lors d'une visite du Souverain à l'Institut du monde arabe (IMA) en compagnie du Président François Hollande.
«Je me réjouis que le Roi du Maroc ait choisi l'Institut du monde arabe pour présenter ce projet», a dit à l'AFP son Président, Jack Lang, qui y voit «un geste de reconnaissance» de cette institution culturelle par le Souverain.
Pour sa part, le Président français a déclaré que ce Centre rassemblera tout ce qui rapproche les deux pays.
M. Hollande a mis en exergue, dans une déclaration à la chaîne 2M, la symbolique de la visite du Souverain à l’IMA, qui reflète le lien entre les deux pays.
Le Président français a également mis l'accent sur l'emplacement de ce futur centre en plein cœur de Paris, dans le cinquième arrondissement, notant que cette nouvelle institution contribuera au rapprochement culturel entre le Maroc et la France.
Le chef de l'Etat français a, par ailleurs, salué le message adressé par S.M le Roi Mohammed VI aux participants à la rencontre de Marrakech sur «Les droits des minorités religieuses dans les pays musulmans: Le cadre légal et l'appel à l'action», en faveur du respect des droits des minorités religieuses.
«C'est un appel à la paix que nous devons entendre et surtout relayer», a-t-il dit, rappelant les drames qui se déroulent actuellement au Moyen-Orient.
«Le Moyen-Orient doit être l'endroit du monde où les minorités se retrouvent et sont respectées, ce n'est pas le cas aujourd'hui et nous devons lutter ensemble pour atteindre cet objectif'', a poursuivi M. Hollande.
Construit sur un terrain de 320 m2, propriété du Maroc, ce Centre sera situé au boulevard Saint-Michel, au coeur du Quartier latin, à la place de l'ancien siège de l'Association des étudiants musulmans nord-africains (AEMNA) qui a compté dans ses rangs nombre de futurs dirigeants nationalistes.
 Le budget d’investissement qui lui a été consacré est de 7 millions d’euros et le délai d’étude et de réalisation s’étend sur 24 mois.
Véritable vitrine de la culture marocaine dans sa diversité, il participera à la promotion du patrimoine et des traditions du Royaume, comme il contribuera à faire connaître en France la scène artistique marocaine contemporaine dans un esprit de partenariat avec les institutions culturelles marocaines et françaises.
«C'est un lieu historique de la présence du Maroc à Paris», a souligné l'architecte du projet, Tarik Oualalou. «Son objectif est simple : faire rayonner en France la culture contemporaine marocaine», sans doute la plus riche et la plus vivace du monde arabe, «et animer une partie de la diaspora marocaine qui est maintenant entre les deux rives».
A l'aide de panneaux de présentation, l'architecte a expliqué en détail la conception du projet au Souverain et au Président français.
Le Centre, qui doit ouvrir ses portes courant 2018, représente un investissement de 7 millions d'euros. «On a voulu le rendre indépendant financièrement. Il y aura quatre niveaux de bureaux qui vont être loués», a dit Tarik Oualalou à l'AFP.
Il comportera un espace d'exposition, un lieu de concert et de théâtre et un centre d'enseignement des langues arabe et amazighe.

S.M le Roi s'entretient avec le Président français

S.M le Roi Mohammed VI et le Président François Hollande ont eu, mercredi, des entretiens au Palais de l’Elysée, élargis par la suite aux ministres des Affaires étrangères et de l’Environnement des deux pays, à des conseillers des deux chefs d’Etat et aux ambassadeurs respectifs, indique un communiqué du Cabinet Royal.
Cette visite illustre l'excellence des relations bilatérales et conforte leur portée stratégique et leur vocation à s’ériger constamment en un partenariat ambitieux et multidimensionnel.
Le Président français a remercié Sa Majesté le Roi pour son engagement personnel dans la réussite de la COP21. Dans l’esprit de l’Appel de Tanger du 20 septembre 2015, et en vue d’une action solidaire et forte en faveur du climat, les deux chefs d’Etat ont donné leurs Hautes instructions afin de mettre en place une feuille de route conjointe à même de maintenir la mobilisation, renforcer la coordination en vue de la ratification, par tous les Etats membres, de l’accord de Paris et de garantir le succès de la COP.22, qui se tiendra à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016.
Sa Majesté le Roi et le Président français ont également abordé les questions régionales, en particulier le dossier libyen, qui pose de grands défis pour la sécurité au Maghreb et en Méditerranée occidentale.
Le Président François Hollande a salué le rôle essentiel du Maroc dans le processus engagé sous l’égide des Nations unies ayant abouti à l’Accord de Skhirat pour la formation d’un gouvernement d’union nationale.
Les deux chefs d’Etat ont appelé la Chambre des représentants libyenne à accorder rapidement sa confiance à ce nouveau gouvernement afin de relever les nombreux défis auxquels est confrontée la Libye et l’ensemble de la région.
Sur le plan bilatéral, les deux chefs d’Etat ont salué le bon avancement des chantiers engagés en particulier en matière économique et culturelle. Ils se sont également félicités de l’étroitesse de la coopération dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale et ont examiné de nouvelles pistes de coopération, notamment dans le domaine de la sécurité, de la dé-radicalisation, de la culture, du vivre-ensemble et de la coopération triangulaire en Afrique.
Le Souverain et le Président français ont constaté avec satisfaction le nouvel élan qui anime les relations entre les deux pays et réaffirmé leur volonté de poursuivre leur concertation, notamment à travers le renforcement des mécanismes de coopération régulière, de manière à inscrire davantage les relations entre le Royaume du Maroc et la République française sous le sceau de la permanence et de l’excellence.

Vendredi 19 Février 2016

Lu 1066 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs