Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La culture marocaine dans toute sa splendeur à Copenhague




La culture marocaine dans toute sa splendeur à Copenhague      La capitale danoise a vibré, vendredi, aux rythmes, couleurs, sons et odeurs de la culture marocaine qui, le temps d'une semaine, déploie toute sa diversité, sa richesse et sa splendeur au grand bonheur des Copenhagois et de ses nombreux visiteurs en cette période estivale. Un chapiteau établi à la place Kongens Nytorv, un des lieux les plus prestigieux et mythiques en plein centre de Copenhague, accueille les visiteurs aux sons joviaux et enjoués d’une troupe folklorique qui, à des centaines de mètres à la ronde, fait résonner des chants puisés dans le répertoire musical ancestral des Hmadcha, Aissaoua et autres Gnaouas. 
A côté, une vingtaine de stands donnent à voir des produits et des métiers de l’artisanat marocain, allant de la confection des babouches, du hanbal rural et de la couture traditionnelle du caftan, à la sculpture sur bois, la ferronnerie d’art, les produits argentés et la dinanderie, en passant par la décoration avec le henné, la broderie et la maroquinerie. Il s’agit également de produits de la damasquinerie, de la vannerie, des tapis, de la peinture sur tissu et sur verre, en plus de produits de terroir et de produits cosmétiques locaux, d’habillement traditionnel sahraoui et de mets exquis préparés sur place par des professionnels de la cuisine marocaine authentique.
A l’ouverture de cette manifestation, qui se poursuivra jusqu’au 9 juillet à l’initiative du Conseil consultatif maroco-danois en collaboration avec plusieurs partenaires, le président du Conseil, Anouar Touimi, a souligné que cette semaine culturelle marocaine, la première du genre dans le pays nordique, s’inscrit dans le cadre de la commémoration du 250ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et le Royaume du Danemark.
Selon lui, la tenue de cette manifestation à Place Kongens Nytorv (Nouvelle Place du Roi) revêt un caractère hautement symbolique, du fait que cet endroit, un des plus pittoresques de Copenhague, fut créé par le roi Christian V en 1670 sur le modèle de la Place Vendôme à Paris.
D’un pays qui cherchait l’inspiration ailleurs, le Danemark est devenu une source d’inspiration pour de nombreux pays en quête de solutions au développement durable, la transition verte, une société de bien-être, une architecture post-moderne ou de renouveau urbain, a indiqué M. Touimi, également membre de la Coordination des Marocains en Scandinavie et en Europe du Nord, un collectif qui couvre le Danemark, la Suède, la Norvège, la Finlande et l’Islande.

Libé
Lundi 3 Juillet 2017

Lu 508 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs