Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La culture en quête d’une politique

Atelier préparatif le 25 septembre à Rabat




La culture en quête d’une politique
Un atelier préparatif est prévu jeudi 25 septembre 2014 à Rabat, à l’initiative de l’Association Racines pour la culture et le développement au Maroc et en Afrique. Une séance qui entend d’abord réunir le maximum de professionnels du domaine culturel marocain, mais aussi des chercheurs, universitaires, promoteurs culturels, étudiants, institutionnels et grand public. L’objectif étant de préparer la tenue des "Etats généraux de la culture au Maroc" qui auront lieu le 12 novembre 2014, à Rabat. L’ordre du jour de cet atelier est bien précis, selon un communiqué de l’Association Racines : présentation et discussion des premières recommandations de la politique culturelle issues du diagnostic et de l'état des lieux des arts et de la culture au Maroc, ainsi que la version beta de la base de données cartographiée www.artmap.ma
En effet, l’Association Racines avait entrepris, entre octobre 2013 et juillet 2014, une série de rencontres professionnelles, qui a débouché sur un diagnostic de l’état des lieux de 11 disciplines artistiques, en matière de formation, création et diffusion. Des actes qui ont été enrichis par les réflexions, expériences et propositions des intervenants et des participants. Trois rencontres régionales avec le public se sont également tenues à Rabat, El Hajeb et Agadir, permettant d’examiner les pratiques et l’offre culturelle au niveau régional, et d’évaluer les besoins et attentes du public. 
L’objectif consiste à mettre en place un plan d’action national pour la culture, formulé à partir des propositions issues du diagnostic du secteur et des recommandations des professionnels, des publics et des institutionnels, souligne le communiqué. Les "Etats généraux de la culture au Maroc", prévus prochainement, réuniront l'ensemble des intervenants dans le domaine culturel : les institutionnels (ministères de la Culture, du Tourisme, de la Jeunesse et des Sports, de l'Artisanat, des Finances, de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur...), les collectivités territoriales, les artistes, les opérateurs culturels, la société civile, les promoteurs culturels et le public et les médias. 

E-M
Vendredi 19 Septembre 2014

Lu 692 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs