Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La culture des droits de l’Homme en milieu scolaire




La culture des droits  de l’Homme en milieu scolaire
La promotion des clubs des droits de l’Homme et de la citoyenneté au niveau des établissements scolaires et culturels constitue un axe principal de l’action de la Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) de Tanger-Tétouan, a affirmé, récemment, à Tanger, la présidente de la commission, Soulma Taoud.
Intervenant à l’ouverture de la 7ème session ordinaire de la CRDH, Mme Taoud a souligné l’importance de ces efforts déployés dans le cadre de la promotion de la culture des droits de l’Homme, en particulier auprès des jeunes générations, un volet stratégique pour la consécration de ces droits et la pérennisation des acquis en la matière.
A cet effet, la commission s’emploie activement à la mise en œuvre des partenariats réalisés dans ce sens notamment avec l’Académie régionale d’éducation et de formation, l’Université Abdelmalek Essaâdi, l’Institut national des Beaux-Arts et l’Association des amis du cinéma, a-t-elle ajouté.
Mme Taoud a indiqué que la commission consacrera, à l’avenir, plus d’efforts à la question des universités, dans le but de valoriser la culture des droits de l’Homme et de la gestion de la différence auprès des étudiants, afin de faire face à la recrudescence du phénomène de la violence dans les universités. Sur le plan de la protection des droits de l’Homme, la commission a reçu, depuis la dernière session ordinaire tenue en janvier 2014, quelque 62 plaintes de citoyens, relatives au fonctionnement de la justice (32%), aux droits élémentaires (23%), aux administrations (14%), à l’immigration (14%) et à la précarité (10%), a-t-elle précisé.
La commission s’attèle à l’étude de l’ensemble des dossiers soumis, à leur classification selon une nouvelle base de données mise en place par le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et à leur traitement, a dit Mme Taoud, relevant le nombre élevé de plaintes dont l’objet ne rentre pas dans le cadre de la mission de la CRDH.
Cette session ordinaire a examiné notamment le bilan de l’action de la commission dans le domaine de la migration, la stratégie de la CRDH relative à l’amélioration de l’action au sein des établissements universitaires et la méthodologie de l’action en matière de lutte contre la violence dans les stades.
La CRDH de Tanger-Tétouan, mise en place le 2 février 2012, a pour mission d’assurer le suivi et le contrôle de la situation des droits de l’Homme dans la région et de recevoir les plaintes relatives aux allégations de violations des droits de l’Homme qui lui sont adressées.
La commission, qui couvre les provinces et préfectures de Tanger-Assilah, M’diq-Fnideq, Ouazzane, Chefchaouen, Tétouan, Fahs-Anjra et Larache, assure également la mise en œuvre des programmes et projets du CNDH, en étroite collaboration avec les acteurs concernés à l’échelon régional.

Libé
Jeudi 29 Mai 2014

Lu 1029 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs