Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La culture amazighe s’invite à Fès




La culture amazighe s’invite à Fès
Le coup d'envoi de la 10ème édition du Festival de la culture amazighe a été donné vendredi à Fès avec la participation de  nombreux experts et chercheurs marocains et étrangers.
Initiative conjointe de l'Association Fès-Saiss et la Fondation Esprit de  Fès, cette manifestation culturelle et artistique tend à mettre en avant l'impact positif de la contribution de la langue amazighe au dialogue  interculturel, au développement d'une paix durable, au renforcement de la  démocratie et à la préservation du patrimoine.
Dans une allocution de circonstance, le directeur du festival, Moha Ennaji, a estimé que cette manifestation "œuvre à la consolidation de la cohésion sociale, des valeurs de paix et du dialogue  interculturel".
 Depuis sa création, il y a dix ans, le festival est devenu un événement culturel incontournable, a-t-il ajouté, précisant qu'il a déjà commencé à acquérir une renommée mondiale à travers son intégration au réseau  méditerranéen Arianna. La séance d'ouverture du festival a été marquée aussi par un hommage rendu à l'écrivaine marocaine Ghita El Khayat et au chercheur français Michael Peyron, spécialiste de la culture amazighe, pour leur contribution à la culture marocaine.  Le festival comprend un congrès international sous le thème "Le brassage de la culture amazighe et de la culture hassanie et leur relation avec les  cultures du Sahel" axé sur la signification historique et sociale des cultures  amazighe et hassanie et leur rôle dans la compréhension de l'histoire et le renforcement des échanges culturels avec les pays du Sahel, outre l'examen de diverses questions liées aux échanges à travers l'histoire, la migration et la culture et leur contribution au développement et au dialogue maroco-africain.
II porte aussi sur plusieurs thématiques dont "Amazighité et pays du Sahel", "Amazighité et hassani : dimension civilisationnelle", "Représentations socioculturelles des cultures sub-sahariennes", "Langue  maternelle, identité et écriture", "Le patrimoine amazigh-hassani" et "Langues, identités et cultures africaines".
La 10ème édition du Festival de la culture amazighe, organisée en collaboration avec la Fondation BMCE, la région de Fès-Boulemane et l'Office national marocain du tourisme, comprend aussi une multitude d'activités  culturelles, notamment des lectures poétiques, des documentaires, des  ateliers de travail et des prestations de troupes folkloriques représentant les différentes  régions du Maroc.
 

Libé
Lundi 8 Septembre 2014

Lu 592 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs