Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La croissance dans les pays en développement se situe à son niveau le plus bas depuis 2003

Améliorer la situation des jeunes est essentiel pour l’édification de sociétés inclusives et durables selon l’OIT




La croissance économique mondiale devrait enregistrer une baisse de 0,4 point de pourcentage par rapport aux prévisions pour fin 2015. Selon les dernières estimations de l’Organisation internationale du travail (OIT), elle devrait s’établir à 3,2% en 2016.
Dans son dernier rapport sur l’« Emploi et questions sociales dans le monde », publié récemment, l’agence onusienne a indiqué que la croissance dans les pays en développement se situerait en 2016 à son niveau le plus bas depuis 2003, soit à peine 4,2%.
« Même si l’on prévoit une légère amélioration de la croissance mondiale en 2017, les décisions en matière d’investissement et d’embauche à l’échelle mondiale demeurent modestes en raison de l’incertitude liée à un environnement en constante évolution », a expliqué l’OIT.
Cette révision à la baisse de la croissance aurait pour conséquence la hausse du taux mondial du chômage des jeunes, a prévenu l’organisation dont les  objectifs consistent notamment à promouvoir le droit au travail, encourager la création d’emplois décents,  développer la protection sociale et à renforcer le dialogue social dans le domaine du travail.
D’après l’OIT, ce taux atteindra 13,1% en 2016 et se stabilisera à ce niveau en 2017. Contre 12,9% enregistré l’année dernière.
En effet, l’agence a expliqué qu’« après une baisse de quelque 3 millions entre 2012 et 2015, le nombre de jeunes sans emploi dans le monde augmentera d’un demi-million en 2016 pour atteindre 71 millions et se maintiendra à ce niveau en 2017 ».
D’après l’OIT, cette détérioration serait particulièrement marquée dans les pays émergents où le taux de chômage devrait passer de 13,3% en 2015 à 13,7% en 2017. Ce qui devrait représenter quelque 53,5 millions de chômeurs en 2017 contre 52,9 millions en 2015.
Quant au taux de chômage des jeunes dans les pays en développement, il devrait demeurer relativement stable en 2016, autour de 9,5%. Mais à en croire l’organisation onusienne, en chiffres absolus, ce taux « devrait s’accroître d’environ 0,2 million en 2016 pour atteindre 7,9 millions de jeunes sans emploi en 2017, en grande partie en raison de l’augmentation de la population active ».
Cette détérioration n’est pas sans rappeler celle du Maroc où le taux de chômage des jeunes, âgés notamment de 15 à 24 ans, demeure on ne peut plus préoccupant.
Comme l’a relevé tout dernièrement le Haut-commissariat au plan (HCP), ce taux s’est accru entre le deuxième trimestre de l’année 2015 et la même période de 2016, passant de 20,5% à 21,5%.
A l’échelle mondiale, on notera que «la montée alarmante du chômage des jeunes et les hauts niveaux, tout aussi perturbants, de jeunes gens qui travaillent mais continuent de vivre dans la pauvreté, montrent combien il sera difficile d’atteindre l’objectif global d’éradication de la pauvreté d’ici à 2030 si nous ne redoublons pas d’efforts pour instaurer une croissance économique durable et le travail décent », a averti Deborah Greenfield, la directrice générale adjointe de l’OIT pour les Politiques.
Le rapport a aussi évoqué les fortes disparités relevées entre jeunes hommes et femmes. « En 2016, par exemple, le taux d’activité des jeunes hommes s’élevait à 53,9% contre 37,3% pour les jeunes femmes, ce qui représente un écart de 16,6 points de pourcentage».
L’OIT précise toutefois que ce problème est particulièrement aigu en Asie du Sud, dans les Etats arabes et en Afrique du Nord où les taux d’activité des femmes sont respectivement de 32,9, 32,3 et 30,2 points de pourcentage inférieurs à ceux des jeunes hommes en 2016.

Alain Bouithy
Jeudi 8 Septembre 2016

Lu 972 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs