Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La crise du TAS s’amplifie Le chassé-croisé entre l’ASS et le KACM se poursuit




La crise du TAS s’amplifie  Le chassé-croisé entre l’ASS  et le KACM se poursuit
La huitième journée du championnat de football de deuxième division a profité à l’Association de Salé qui a pu retrouver le fauteuil de leader après l’avoir perdu le temps d’une journée. En effet, les protégés d’Ouchella ont pu vaincre leur adversaire du jour, à savoir la Jeunesse de Tadla mais ont pu aussi convaincre de leur bonne santé et de leur volonté de se maintenir en tête du peloton en vue de décrocher une place chez les grands la saison prochaine. Deux buts à zéro, tel a été le score final de cette rencontre. Les Tadlaouis n’ont pas démérité mais l’enthousiasme des locaux et leur nette détermination de faire oublier leurs défaites en Coupe et face au Kawkab étaient plus forts.
A une longueur des Corsaires de Salé se positionne leur rival et concurrent pour la première loge, en l’occurrence le KACM qui n’as pu faire mieux qu’un nul en déplacement devant l’équipe d’Ait Melloul. Après cette défaite, les Soussis dégringolent vers la zone de turbulences et devront faire mieux lors des prochaines journées pour remonter la pente.
Il en a été de même pour les Orientaux du Mouloudia d’Oujda qui ambitionnent de s’adjuger l’une des deux places qualifiantes pour la montée en première division. Les Oujdis ont arraché le nul à Berrechid face au Youssoufia qui s’enfonce de journée en journée.
La surprise du jour est à mettre à l’actif de Khémisset qui est allé battre le TAS au Stade Zaouli et a compliqué la situation des Casablancais déjà envenimée par les luttes intestines et la crise financière.
La journée a profité également à l’Union de Mohammedia qui a réalisé une large victoire sur la Jeunesse d’Al Massira sur le score de quatre buts à zéro. Un score qui en dit long sur l’esprit du groupe et le moral des joueurs qui ont surmonté une période difficile. Les Sahraouis ne sont pas en danger, mais ils s’éloignent de la tête du peloton avec cette défaite.
Par ailleurs, l’Ittihad de Tanger poursuit sa montée vers des places plus confortables. Il a pu venir à bout du Rachad Bernoussi et occupe la huitième place.
De leur part, l’Olympique de Marrakech et Témara n’ont pu se départager. Ils se sont quittés sur le score d’un but partout.

Ghali Mansour
Lundi 19 Novembre 2012

Lu 380 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs