Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La cosmétique bio du Maroc en force à Dubaï




La 21è édition du Salon international de la cosmétique "Beauty World Middle East", a démarré dimanche à Dubaï aux Emirats arabes unis avec la participation de 1530 exposants venus de 60 pays, dont le Maroc.
 Initiée trois jours durant sur une superficie de 53 mille m2, cette manifestation, la plus importante dans la région en matière des produits cosmétiques, devrait attirer plus de 30000 visiteurs professionnels.
 Selon les organisateurs, le programme prévoit une série de rencontres, ainsi que des conférences et des forums parallèles destinés à jeter la lumière sur les dernières nouveautés en cosmétique.
 En plus des stands des sociétés locales et internationales, le Salon compte 26 pavillons internationaux représentant tous les continents (Argentine, Bahreïn, Bulgarie, Brésil, Chine, Egypte, France, Allemagne, Espagne, Taïwan, Thaïlande, Turquie, Royaume-Uni et Etats-Unis).
 Organisée sur un pavillon de 312 m2, la participation du Royaume constitue une occasion pour promouvoir les produits marocains et présenter les informations aux opérateurs économiques concernés sur les opportunités d’établir des partenariats avec les entreprises nationales.
 La participation marocaine, initiée en collaboration avec la Fédération de la chimie et de la parachimie (FCP), constitue également une occasion pour positionner l’offre marocaine en matière des produits cosmétiques sur le marché stratégique des Emirats arabes unis, mais aussi sur d’autres marchés dynamiques tels que l’Arabie Saoudite, le Qatar, le Koweït et le Bahreïn.
Le Maroc a réussi ces dernières années à développer deux filières essentielles, à savoir la filière "Cosmétique Bio", liée à des écosystèmes "Chimie Verte", et la filière "Cosmétique MDD" qui fait partie de l’écosystème "Chimie Organique".
 Les entreprises nationales opérant dans la filière "Cosmétique Bio" disposent d’un savoir-faire avéré en matière de fabrication des produits cosmétiques notamment à base d’argan. La filière "Cosmétique MDD" compte une trentaine d’acteurs avec des produits de moyenne gamme ou à destination de l’industrie du tourisme.
 En 2015, le Maroc a adopté, à travers l’Institut marocain des normalisations (IMANOR) le projet de norme marocaine NM 08.0.802 relative aux produits cosmétiques et d’hygiène corporelle halal. Cette norme permettra aux entreprises du Royaume de saisir les opportunités présentées par ce créneau notamment en Asie et aux pays arabes et islamiques. L’estimation des ventes annuelles mondiales en cosmétiques halal varie de 5 à 14 milliards de dollars par an.

Mardi 17 Mai 2016

Lu 418 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs