Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La corruption fait loi dans les pays arabes




L'ONG Transparency International (TI) a rendu public hier son index de perception de la corruption 2016. Le Maroc est classé 90ème sur 176 pays avec une note de 37 (contre 36 en  2015, 39 en 2014 et 37 en 2014 et 2013). Chaque année, Transparency établit un « Index sur la perception de la corruption », une évaluation (portant cette année sur 176 pays) sur une échelle de 0 à 100 allant du pays le plus corrompu au plus vertueux. Plus cette note est élevée pour un pays, moins il est moins corrompu. Ce travail s'appuie sur des données collectées par 12 organismes internationaux, dont la Banque mondiale, la Banque africaine de développement ou le Forum économique mondial.
En bas du classement de l’année 2016 figurent plusieurs pays ravagés par des conflits, comme la Somalie (176ème), le Sud-Soudan (175ème) ou la Syrie (173ème), selon l’AFP. Alors qu’en tête du classement il y a les pays scandinaves tels que le Danemark avec une note de 90.
Le Qatar a connu la plus importante chute de sa note (moins dix points) qui s'explique largement par les accusations de corruption autour de l'attribution du Mondial 2022 de football.
Le rapport de T.I a mis en exergue l’échec des pays arabes dans la lutte contre la corruption et l’impunité. Il a souligné qu’en dépit des changements politiques que le monde arabe a connus ces dernières années, la lutte contre ce fléau n’a enregistré aucun progrès. Pis, la majorité des pays arabes ont échoué à répondre aux attentes de leurs peuples pour édifier des systèmes politiques à même de permettre plus de transparence et de reddition des comptes.
L’échec de la lutte contre la corruption s’explique, selon la même source, par le recul de la plupart des pays arabes dans l’index de perception de la corruption pour l’année 2016. Près de 90% de ces pays ont obtenu une note inférieure à 50.
Ledit rapport a souligné que cinq des 10 pays les plus corrompus dans le monde sont arabes. Il s’agit en l’occurrence de l’Iraq, la Libye, le Soudan, le Yémen et la Syrie. Dans ces pays règnent l’instabilité politique, la guerre et les conflits internes et ils sont ébranlés par le terrorisme. Le rapport a indiqué que la guerre et les conflits alimentent la corruption, notamment politique.
Par ailleurs, le même rapport a mis en relation la montée du populisme et la corruption, adressant à cet égard une mise en garde au président américain Donald Trump.
« 2016 a montré que la corruption systémique mondiale et les inégalités sociales se renforcent mutuellement, conduisent au désenchantement populaire » et « fournissent un terrain fertile à la montée des populismes », a indiqué dans un communiqué l'ONG basée à Berlin.
« Le populisme est le mauvais remède », poursuit-il. « Les pays qui installent des dirigeants autocrates populistes (à leur tête) descendent vraiment dans le classement » établi par Transaprency, a dit à l'AFP Finn Heinrich, directeur de recherche auprès de cette ONG.
Celle-ci a pointé du doigt notamment la Turquie, passée en un an du 66e au 75e rang, et la Hongrie, 57e cette année (50e en 2016).
Les dirigeants populistes promettent de combattre la corruption « mais ils ne le font pas, ils aggravent les choses en sapant la démocratie et la liberté de la presse », a-t-il déploré.
Transparency a observé également avec circonspection les débuts de Donald Trump, investi récemment : « Ses premiers pas ne sont pas prometteurs. Quand on voit (qu'il) a nommé son gendre (Jared Kushner) haut conseiller à la présidence, ce n'est pas bon signe », a-t-il estimé.
Selon lui, « si (M. Trump) tient sa promesse de combattre la corruption, je pense que les Etats-Unis  -16e l'an passé et 18e cette année – peuvent s'améliorer ». Mais, au vu de ses décisions, « nous craignons qu'il y ait une chute ».
Il convient de rappeler que les résultats concernant l’index de perception de la corruption au Maroc devraient être présentés par Transparency Maroc lors d’une conférence de presse à Rabat.

H.T
Jeudi 26 Janvier 2017

Lu 1305 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs