Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La compétitivité des entreprises seul gage de la pérennité du «Made in Morocco»

Tenue d’un séminaire sous le thème «Marque et design: les moyens de protection et de développement de l’image de l’entreprise»




La compétitivité des entreprises seul gage de la pérennité du «Made in Morocco»
Les entreprises marocaines devraient désormais développer leur compétitivité pour assurer la pérennité de «la marque Maroc», selon le directeur général de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC), Adil El Maliki.
«Dans un marché mondialisé, les entreprises marocaines devraient renforcer la compétitivité de leurs produits, afin de pérenniser la marque Maroc dans les marchés national et étranger», a indiqué M. El Maliki dans une interview accordée à la MAP, en marge d’un séminaire tenu, vendredi à Rabat, sous le thème «Marque et design: les moyens de protection et de développement de l’image de l’entreprise».
«Nous avons des entreprises compétitives qui sont en train d’innover et de se développer sur le marché marocain et à l’export. Nous devons, ainsi, les encourager pour que ces expériences réussies se multiplient», a-t-il dit.
M. El Maliki a assuré que l‘utilisation des marques, brevets et designs a affiché une progression importante au Maroc, relevant que la 5ème édition des Morocco Awards, sous le signe du design, vise à mettre en avant le design des marques marocaines et récompensera les meilleures d’entre elles.
«La marque constitue bel et bien un vecteur essentiel de croissance de l’entreprise. Nos entreprises doivent miser sur leurs marques et designs pour réussir à accaparer de nouvelles parts de marché», a-t-il précisé. 
«Nous avons des champions dans les secteurs agroalimentaire, textile et technologique, et des franchises marocaines qui se développent dans l’ameublement», s’est-t-il réjoui,  M. El Maliki a également souligné la nécessité d’intégrer l’approche qualité dans le processus de production et de commercialisation des entreprises, pour avoir des marques fortes qui fidélisent les consommateurs. Le nombre total de demandes d’enregistrement de marques nationales a atteint 11.240 en 2012, contre 11.051 en 2011, soit une légère augmentation de 2%, selon ce responsable. Cette performance est enregistrée malgré la baisse des demandes de protection des marques internationales au Maroc qui sont passées de 4.104 en 2011 à 3.856 en 2012, a-t-il précisé.
L’année 2012 constitue également un record en termes de dépôts d’origine marocaine, qui ont atteint 5.710 demandes d’enregistrement, dépassant les 5.678 déposées en 2009.
En effet, presque 200 demandes de brevet d’invention d’origine marocaine sont parvenues à l’OMPIC contre 169 en 2011, soit une hausse de plus de 18%.
Pour les demandes d’enregistrement de marques d’origine marocaine, les produits et services sont les plus désignés avec 34% de ces dépôts.

Libé
Mercredi 25 Décembre 2013

Lu 257 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs