Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La compagnie Dabateatr en résidence à Rabat : Pour un théâtre citoyen régulier




La compagnie Dabateatr en résidence à Rabat : Pour un théâtre citoyen régulier
Le théâtre pluridisciplinaire est à l’honneur à la Salle Gérard Philippe de l’Institut français de Rabat où s’est récemment installée la compagnie Dabateatr. Avec comme objectif annoncé d’instaurer un rendez-vous théâtral régulier dans la capitale. Une initiative louable à bien d’égards soutenue par une programmation qui vaut le détour.
Décliné sous l’intitulé «Dabateatr citoyen», le programme mis en place pour accompagner ce projet se veut une plateforme accueillant plusieurs artistes, plusieurs formes d'art, dans la perspective de «réhabiliter le théâtre dans son acception antique de lieu de concentration, d'expression et de controverse publique», soulignent ses promoteurs.
C’est plus que normal pour une compagnie qui réunit en un espace, écrivains, metteurs en scène, musiciens, danseurs, comédiens, créateurs de tous bords pour promouvoir «l’idée d’un théâtre pluridisciplinaire et échanger avec une communauté de citoyens avides d’art et de savoir leurs désirs, leurs expériences, leurs coups de cœur et leurs doutes», nous explique la Compagnie.
Mais au fond, le plus important pour la compagnie n’est-il pas de créer des rendez-vous artistiques réguliers, jeter les ponts entre l’actualité et le théâtre, impliquer les écoles dans un projet culturel et former amateurs et novices aux arts de la scène? Tels sont, du moins, ligne pour ligne les objectifs que s’est assignés la compagnie Dabateatr qui entend faire de cette rencontre un laboratoire perpétuel.
Un concentré de réflexions qui permet, une fois par mois, à toute troupe de théâtre, jeune, amateur, confirmée, ayant signé une création originale, de s’inviter sur la scène pour une représentation suivie d’un débat critique avec le public. Mais aussi, de donner carte blanche à un groupe ou une fusion d’artistes musiciens en concert live dans le cadre convivial qu’est la salle Gérard Philipe. Et ce, chaque premier du mois. L’intérêt de cette dernière démarche permet aux «artistes engagés dans la dynamique de la citoyenneté moderne de se rencontrer entre eux dans le but d’installer une culture de «collaboration» et pour des nouvelles créations, projets… », précise la compagnie.
Le programme comporte outre la promotion des arts vivants (un soir par mois, un danseur, chorégraphe, vidéaste ou autre performer, invite le public à un voyage par l’image ou le corps), des séances de lecture de textes d’un auteur à découvrir et des débats auxquels prennent part un intellectuel et un créateur autour d’un thème.
«Dabateatr citoyen» est supervisé par Jaouad Essounani et Driss Ksikes avec à la coordination de Maha Sano, Salma Bensouda, Faïssal Azizi, Iman Reghaye et Aïcha Ayoub. Les artistes associés à cette merveilleuse aventure sont: Salima Moumni, Imane Zerouali, Yacine Sebti, Fatima Zohra Zemel, Jamila El Haouni, Amine Ennaji, Said Bey, Amal Ayouch et Hind Bebali.

ALAIN BOUITHY
Vendredi 2 Octobre 2009

Lu 394 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs