Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La communauté marocaine en Australie fête la qualification de l’EN au Mondial




Le décalage horaire n'a pas empêché les Marocains vivant en Australie de se rassembler pour suivre le match décisif ayant mis aux prises le Maroc avec la Côte d’Ivoire, et de laisser exploser leur joie dans les rues de la capitale australienne Canberra après la qualification des Lions de l’Atlas au Mondial 2018.
Il est dimanche 12 novembre à 04h30 du matin. Les voitures se rassemblent devant l’ambassade du Royaume à Canberra. Les passagers quittent leurs voitures drapés de rouge et de vert pour prendre place à l’enceinte de l’ambassade, qui a ouvert ses portes pour accueillir les membres de la communauté marocaine qui ont voulu célébrer ce moment historique en "famille".
Les péripéties du match ont été suivies avec beaucoup d’attention et de ferveur. Après un moment d’incertitude qui s’est traduit par un silence cathédral et interrogateur, vint le premier but à la 25ème minute par l’intermédiaire de Nabil Dirar pour que ce but déclenche un tsunami de joie. La deuxième réalisation de Mehdi Benatia installa la confiance d’une qualification au Mondial 2018 prévu en Russie.
Le cœur net, les fans des Lions de l’Atlas attendaient, non sans impatience, le sifflet final. Larmes, cris, échange d’embrassades, sourires… le tableau était si émouvant. Ça valait la peine de se réveiller à 3h du matin ou de passer une nuit blanche pour certains.
Les membres de la communauté marocaine se sont également rendus au célèbre siège du Parlement australien pour savourer et célébrer cette qualification, tant attendue.
"C’est un grand jour et une grande joie", s’éclate Fatima Killen, marocaine de Canberra, venue accompagnée de son mari et de ses deux filles pour partager sa joie avec ses compatriotes dans ce pays, loin de 14.000 km du Royaume.
"Je voudrais remercier d’abord les joueurs de la sélection marocaine qui ont donné le maximum pour réaliser cet exploit tant attendu", ajoute Fatima, les larmes aux yeux, rapporte la MAP.
Un Australien, fan des Lions de l’Atlas, John Killen, s’est dit, pour sa part, ravi de célébrer ce "grand jour pour le Maroc".
"Cette qualification vient après plusieurs années d’attente", a-t-il dit, remerciant les Marocains d’Australie de l’avoir invité à partager ces "moments magnifiques".
A signaler que la sélection marocaine de football s’est qualifiée haut la main à la Coupe du monde, Russie 2018, après avoir surclassé son homologue ivoirienne sur le score de 2 à 0, samedi à Abidjan.
Les réalisations des Lions de l’Atlas ont été l’œuvre de Nabil Dirar (25è) et Mehdi Benatia (30è).
Le Maroc décroche son ticket pour le Mondial russe après 20 ans d’absence, soit depuis l’édition en France 1998. Il s’agit de la 5-ème présence du Maroc dans la messe footballistique mondiale après celles de 1970, 1986, 1994 et 1998.
Pour rappel, la sélection marocaine de football a été la première équipe arabe et africaine à franchir le cap du 2ème tour lors de la Coupe du monde Mexico 1986 avec la génération d’or de feu Abdelmajid Dolmy, Baddou Zaki, Aziz Bouderbala, Mohamed Timoumi, Abderrazak Khairi, et autres gloires du football marocain.

Mardi 14 Novembre 2017

Lu 785 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs