Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La communauté marocaine de Los Angeles entre répit et retrouvailles

Une atmosphère ramadanesque à la marocaine




Les membres de la communauté marocaine à Los Angeles célèbrent le mois sacré de Ramadan avec des moments de partage, de convivialité et de piété dans une tentative de ressusciter, avec une nostalgie prononcée, les spécificités qui distinguent ce mois béni dans la mère patrie, le Maroc.
En s'évertuant à reproduire une atmosphère ramadanesque à la marocaine pour atténuer le mal du pays, ils se réunissent autour des tables de l'Iftar dans une ambiance qui rappelle cette chaleur qui leur manque en terre d'expatriation, rapporte la MAP.
"Rien ne peut remplacer la chaleur familiale, mais on a pris l'habitude, au fil des ans, de se partager le ftour pour créer, autant que faire se peut, l'ambiance manquée et atténuer ce sentiment de dépaysement", confie à la MAP Hassan T., employé dans une société de télécommunications. Ce Casablancais de 41 ans évoque les contraintes du travail qui l'empêchent chaque année de partir passer les journées ramadanesques et la fête d'Aid Al Fitr parmi les siens au Maroc.
Une aspiration toutefois réalisable pour Said C., natif de Salé. Ce gérant d'un local de tôlerie s'apprête à regagner son pays d'origine en compagnie de sa petite famille pour y passer la dernière semaine du mois du jeûne et la fête de l'Aïd.
Le mois sacré offre également des moments empreints de réconfort à une diaspora marocaine fidèle aux racines et aux traditions, qui se retrouve, dans une ambiance conviviale et quasi-familiale, autour de tables du Ftour garnies de plats et mets traditionnels comme la "Harira", "Chabakia", "Baghrir", Rghayef et "Sfouf".
Dans le but de raffermir les liens de fraternité et de synergie entre les membres de la communauté marocaine à Los Angeles, l'Association maroco-américaine en Californie (The Moroccan-American Association of California) veille chaque année à organiser des Iftars collectifs.
"C'est un moment de joie de voir des dizaines de Marocains réunis, avec leurs petites familles, en quête de cette ambiance de convivialité et de fraternité particulière à nos concitoyens", se réjouit le président de l'Association, Abdellilah El Hardouzi.
En outre, les nombreux centres islamiques à Los Angeles organisent eux aussi des Iftars collectifs en faveur de la communauté musulmane, l'occasion de se rassembler et se connaître. Selon des données officielles, la Californie compte la plus grande communauté musulmane aux Etats-Unis, la plupart résidant en Californie du Sud.
Et Même si le Ramadan tombe à cheval sur le solstice d'été, avec 16 heures de jeûne, il n'est pas aussi éprouvant cette année, la chaleur étant moins accablante. Et sans le moindre impact sur le travail, car, après tout, c'est une question de mental, assurent des expatriés marocains.
Mais le mois sacré est avant tout celui de piété, de bienveillance et de récitation du Saint Coran. C'est ainsi que les centres islamiques intensifient les cours d'exégèse du Coran et les causeries portant sur des sujets d'ordre général ou ayant trait au jeûne et à ses vertus.

Samedi 11 Juillet 2015

Lu 1467 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs