Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La commission parlementaire rend son verdict : Conditions d’incarcération déplorables à Oukacha




Des conditions de détention des prisonniers des plus déplorables. C’est ce qu’ont dû constater  les membres de la commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants qui se sont  rendus en visite jeudi à la prison civile Oukacha à Casablanca.
Selon des membres de cette commission, le problème majeur dont souffre cet établissement pénitentiaire, c’est bel et bien  le surpeuplement.   En effet, le nombre de pensionnaires qui y purgent  actuellement leur peine est de 8.000, un nombre qui dépasse de loin  la capacité  réelle d’accueil d’Oukacha.
La même source ajoute que près du quart de ce nombre ne dispose pas de lits et couche à même le sol. Des cellules de 6m sur 4m, destinées à abriter 18 lits, en accueille une trentaine.
Les parlementaires ont pu constater aussi l’existence de nombreuses maladies causées par le problème de la surcharge parmi la population incarcérée et que de nombreux prisonniers étaient pouilleux.
Les 16 députés qui ont saisi l’occasion pour rencontrer des prisonniers de tous âges et de les écouter ont  pu recueillir quelques témoignages faisant état de corruption en vue de bénéficier de soins de santé et autres.  De même qu’ils  ont pu  avoir des informations sur des pratiques homosexuelles dont  sont victimes les nouveaux détenus.
Par ailleurs, la commission parlementaire a rendu visite  respectivement au rappeur Mouad, à Abdelhanine Benallou, l'ex- directeur général de l'Office national des aéroports et les détenus de la Safia Al Jihadia et d’Assirat Al Mostakime, incarcérés dans des cellules particulières isolées des autres.  Mouad Al Haked et les prisonniers de la Salafia  ont affirmé aux membres de ladite commission qu’ils ne sont ni torturés ni maltraités.
Enfin, pour ce qui est des pavillons des femmes, les parlementaires ont souligné qu’ils sont de loin, mieux entretenus que ceux réservés aux hommes.

LARBI BOUHAMIDA
Samedi 26 Mai 2012

Lu 664 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs