Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La commission INDH à Khénifra fait dans le règlement des comptes : Polémique autour d’un projet de développement humain




La commission INDH à Khénifra fait dans le règlement des comptes : Polémique autour d’un projet de développement humain
La commission provinciale de l’Initiative nationale pour le développement humain vient de rejeter un projet présenté par le Chabab Atlas Khénifra (section athlétisme) qui consiste à se procurer un bus de déplacement pour ses athlètes. Dans sa réponse, ladite commission prétexte que le club serait incapable d’entretenir ledit véhicule, la gestion et la difficulté de trouver un chauffeur pour ce bus. Rejet que le club d’athlétisme de la capitale des Zayanes  considère comme un abus et un préjudice porté à tous les athlètes à Khénifra. Les dirigeants du club se disent surpris de ce rejet inexplicable, d’autant plus que le club a toujours honoré la ville et tout le pays par les excellentes prestations de ses jeunes athlètes qui doivent sillonner le pays pour les compétitions au programme de la Fédération Royale marocaine d’athlétisme. Presque 22 mille kilomètres à parcourir par an. C’est dire le caractère abusif d’une telle décision.
Selon les responsables du club, plusieurs pseudo-projets ont été retenus par la commission provinciale de l’INDH à Khénifra. Ils accusent certains membres de ladite commission de partialité, de complaisance politique et de clientélisme. «Avec cette décision, on nous met devant le fait accompli. Celui de faire appel au transport clandestin et exposer athlètes, cadres et dirigeants aux risques, aux aléas et à l’inconfort de ce type de transport. Au départ, le projet du club de Chabab Atlas Khénifra avait acquis 96 points et a par conséquent occupé la première place; il avait donc la priorité par rapport aux autres projets examinés par la fameuse commission provinciale. Un projet bien ficelé dans tous ses volets, ce qui montre le caractère infondé des arguments présentés contre le projet et le manque de sérieux de ladite commission qui a refusé de prendre en considération l’excellence des résultats réalisés par les athlètes du club telle Latifa Bouaâlouchen, championne du Maroc juniors sur le 800m et le 1500m. Elle détient également le titre de championne du Maghreb arabe en cross-country et a décroché deux médailles d’or et une d’argent au championnat arabe scolaire organisé au Koweït. A noter également les bonnes prestations de l’athlète Houssain Maskour médaillé d’argent au championnat du Maroc de lancer de poids dans la catégorie des jeunes. Un autre exemple, entre autres, de résultats probants du club est la bonne prestation du jeune Zouhair Talbi, champion du Maroc de cross chez les cadets et second sur le 3000m au championnat du Maroc.
Au moment où l’on parle du rôle de l’INDH dans le développement des secteurs sociaux et l’émancipation des associations de tous bords et au moment où l’on aspire à améliorer le sport de base qui  vit dans une situation de net recul qu’on veut mettre à niveau, la commission de l’Initiative nationale pour le développement humain nage à contre-courant et fait dans le copinage et le clientélisme.

KACEM EZZAYANI
Samedi 1 Décembre 2012

Lu 368 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs