Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La commercialisation des hydrocarbures a le vent en poupe


L’ONMHYM tient du conseil d’administration



La commercialisation des hydrocarbures  a le vent en poupe
Le chiffre d'affaires de commercialisation des hydrocarbures a augmenté de 16,81%  à fin novembre 2012 par rapport à la même période de l'année 2011, a indiqué mardi le directeur général de l'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra, lors de la 9ème session du Conseil d'administration dudit Office.
Le chiffre d'affaires est passé de 123,75 millions de dirhams (MDH) à 144,55 MDH, et cette hausse est due notamment au maintien de la consommation de l'Office chérifien des phosphates (OCP) et à la hausse du prix du fuel n 2 et du baril de pétrole, sur lesquels les prix du gaz naturel et du condensat sont indexés, selon la même source.
Lors de la réunion du conseil d'administration, qui a été présidé par Fouad Douiri, ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Mme Benkhadra a présenté le projet de budget 2013 ainsi que l'activité de l'ONHYM au cours de l'année 2012, durant laquelle l'ONHYM et ses partenaires ont intensifié leurs efforts de mise en valeur des potentialités du Maroc en hydrocarbures conventionnels et non conventionnels.
Le budget prévisionnel de l'année 2013 est élaboré de manière à poursuivre les efforts consentis depuis plusieurs années par l'ONHYM en tant que catalyseur de l'exploration pétrolière et minière au Maroc, indique un communiqué de l'Office, qui précise que ces efforts ont pour but notamment d'augmenter les investissements financiers dans ce secteur afin d'aboutir à des découvertes économiques.
Dans le cadre de l'activité propre de l'ONHYM, la période janvier-novembre 2012 a été caractérisée par la réalisation, dans la concession de Meskala, du forage du puits MKL-110 arrêté à la profondeur de 3.600 mètres, la continuation de l'interprétation sismique dans les zones libres en offshore entre Tanger et Dakhla et en onshore dans la zone de Boujdour Sud avec un complément d'interprétation sismique de 830 km.
Pour l'offshore atlantique, les travaux ont porté sur l'interprétation de 20.105 km de sismique 2D et de 3.400 km2 de sismique 3D ainsi que sur l'intégration de données géologiques, géophysiques et de modélisations géochimiques, qui a permis l'identification et la précision de nouveaux prospects et leads au niveau du Jurassique, Crétacé et Tertiaire.
Parallèlement, 31 projets de suivi des travaux des partenaires de l'ONHYM et 2 projets de promotion des zones libres onshore et offshore ont été également conduits pour accompagner lesdits partenaires et intensifier davantage l'exploration des bassins sédimentaires d'une part, et attirer de nouveaux partenaires d'autre part.
Pour ce qui est des perspectives de l'année 2013, les travaux d'exploration, par les moyens propres de l'Office, resteront axés sur l'évaluation du potentiel pétrolier des régions côtières de Boujdour et sur le développement des gisements de Meskala-Toukimt pour maintenir et éventuellement augmenter la production actuelle en gaz naturel dans le bassin d'Essaouira.

Libé
Vendredi 11 Janvier 2013

Lu 233 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs