Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La comédienne franco-marocaine à l’affiche au théâtre des Mathurins, à Paris : L'Odyssée de la race de Rachida Khalil




De l’humour féminin made in Morocco. La Franco-comédienne Rachida Khalil est à l’affiche, jusqu’au 11 juillet, au Théâtre des Mathurins où elle livre son dernier et très « drôle » show intitulé « L’odyssée de ta race ».
Mise en scène par la comédienne (également auteur de la pièce) et Géraldine Labourgue, cet « One woman show » se veut un voyage au long cours vers la tolérance, dans lequel Rachida Khalil livre une profession de foi décalée sur la condition de la femme musulmane dans la société française.
La trame de la pièce tourne autour de trois personnages : Fatna, sa nièce  Rachida et la nouvelle voisine calamiteuse de celle-ci, Marie-Sophie.
Nous sommes en 2009, dans un monde où tout va mal. La politique, les droits de l'Homme, les valeurs ancestrales, la météo et même ... la bouffe suscitent inquiétude et interrogations parmi les habitants.
Face à cette situation, il n’y a plus de temps à perdre. Il va falloir se mobiliser au plus vite, et donc, combattre pacifiquement la bêtise et la pensée unique. Si l’on veut se relever et reprendre le cours normal de la vie.
Mais cette fois, c’est à la gent féminine de prendre les choses en main. Cette décision sied à Fatna qui ne tarde pas à retrousser sa djellaba et repartir en croisade. Elle sera au moins maire et battra la campagne accompagnée de son G4 (son gang de fils).
Une aventure qui fera vite de croiser celle de sa nièce Rachida et sa nouvelle voisine calamiteuse, une certaine Marie-Sophie. En galère entre révolte, autodérision, regards lucides sur le monde d'aujourd'hui et sur son évolution... positive, bien sûr, le destin de ces deux dernières croise celui de Fatna.
C’est cette histoire à la fois drôle, féroce et sans complaisance que Rachida Khalil propose à voir jusqu’au 11 juillet, au Théâtre des Mathurins, à Paris. Une occasion pour la comédienne de nous interpeller sur certaines questions existentielles, à savoir qu'est-ce qui a changé, qu'est-ce qui s'est passé et où va le monde ?
Native de R’chida, village perché dans les montagnes du Rif marocain, en 1973, Rachida Khalil s'installe à Mantes avec sa famille à l'âge de 5 ans.
11 ans plus tard,  elle quitte sa famille indignée pour les planches du théâtre de la ville, crée la compagnie Shéhérazade et organise un festival d'humour. Entre temps, elle fait la connaissance d'un Guy Bedos admiratif qui accepte d'être parrain et co-auteur de son spectacle, « La Vie rêvée de Fatna ».

Repères :
-1997 à 2003 : Rachida organise une série d'ateliers théâtraux à Mantes-la-Jolie au bénéfice des jeunes et des familles d'immigrants.
-2005 : Rachida Khalil joue aux côtés d'Anna Prucnal et Séverine Ferrer dans « Les Monologues du vagin » d'Eve Ensler.
Elle fait ses premiers pas au cinéma dans « Cherche fiancé pour les vacances qui plaise à ma mère tous frais payés », une comédie française d'Aline Issermann.
-2006 : Elle remonte sur les planches pour interpréter le rôle principal dans « La Vie rêvée de Fatna ».


ALAIN BOUITHY
Jeudi 9 Juillet 2009

Lu 430 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs