Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La colère des syndicats

Une autre sonnette d’alarme




La réunion de ce mercredi au siège de l’UMT entre les chefs des états-majors des trois centrales syndicales aura été une sonnette d’alarme. Que lui reprochent-ils ? Dysfonctionnements multiples, improvisation et attente mortelle…  
Il y a un peu plus de trois ans de cela, Abdelilah Benkirane fut nommé chef du gouvernement. Les islamistes venaient de vivre leur rêve tant caressé. Un avion l’emmena de Rabat à Errachidia. Une voiture de luxe l’attendait devant le petit aéroport pour le ramener à Midelt. Mais bien avant, il avait encore du temps pour s’amuser avec ses partisans, venus le féliciter, au sujet de sa fameuse cravate. 
Dans la même journée, il rencontra S.M Roi Mohammed VI, en visite dans la région. C’est officiel : les islamistes avaient atteint leur objectif. Commença une nouvelle étape dans la vie politique marocaine. Un nouveau discours politique, de nouvelles alliances, de nouvelles promesses surtout… Dans sa déclaration devant le Parlement un janvier 2012, il donna le mot d’ordre solennel de combattre la corruption et le despotisme ! Il avait encore le vent en poupe, et se permettait ainsi ses digressions linguistiques et politiques. Entre l’opposition et le gouvernement, il ne voyait pas encore la ligne de démarcation. 
Aujourd’hui, l’homme et le style ont réussi à se faire tant d’adversaires. Tant d’ennemis parfois. Pour y voir clair, il faut dire que c’est la première fois que les trois grandes centrales syndicales se réunissent et publient un communiqué commun. Et l’UMT, CDT et FDT de souligner: «L’intérêt national, l’avenir du Maroc, la garantie de la stabilité et la contribution efficace pour mettre en place les conditions favorables à même de permettre l’essor du pays nécessitent l’unification des visions, afin de faire face aux dysfonctionnements multiples des réformes …». 
Les trois centrales expliquent que le mouvement syndical marocain « n’est mû que par le souci national de défendre le droit au développement économique et social et à l’édification démocratique». Une manière de signifier que ce sont les promesses vaines de Benkirane qui ont engendré cette situation. 
La réunion de ce mercredi au siège de l’UMT entre Mohamed Azzouzi (FDT), Noubir Amaoui (CDT) et Miloudi Moukhariq (UMT) a tiré une sonnette d’alarme quant aux mesures que compte mettre en œuvre le chef de l’Exécutif.
Les trois centrales envisage de lui soumettre un mémorandum revendicatif commun. Mais, bien avant, elles appellent le gouvernement à retirer tous les projets qui concernent la classe ouvrière, notamment ceux relatifs au droit de grève et à la retraite. Mais que lui reprochent-ils exactement ? Dysfonctionnements multiples, improvisation et attente mortelle. De ce fait, les centrales sont décidées  à lui donner du fil à retordre. 
Le communiqué souligne que Benkirane a donné deux importantes promesses lors de leur première rencontre, mais jamais tenues :
– Ne prendre aucune mesure concernant la classe laborieuse sans concertation préalable avec les syndicats;
– S’engager à exécuter les articles restants de l’accord du 26 avril 2011 !
Bizarre, ce ne sont là que les revendications que réclamait aussi l’UNMT, syndicat affilié à son parti. 
Jamais un chef de gouvernement n’a réussi en trois ans à unifier des centrales qui peinent souvent à se retrouver autour de la même table et à se mettre d’accord sur les mêmes dossiers. 
 

Mustapha Elouizi
Samedi 1 Février 2014

Lu 1307 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs