Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La cochenille du cactus ne représente aucun danger pour la santé humaine


L’ONSSA veut éviter une éventuelle propagation dans d'autres zones



L'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a révélé que le petit insecte du groupe des cochenilles spécifique au cactus, ne constitue aucun danger ni pour la santé humaine ni pour la santé animale, après les investigations entreprises à cet effet. 
Des séances de sensibilisation sur les mesures de lutte ont été organisées au profit des agriculteurs consistant notamment à effectuer l'arrachage et l'enfouissement des raquettes infestées afin de réduire la dissémination de la cochenille, relève l'ONSSA dans un communiqué parvenu récemment à la MAP, suite aux informations rapportées ces derniers jours par plusieurs quotidiens nationaux qui ont fait état de l'apparition dans la commune rurale de Saniet Berguig (Province de Sidi Bennour) d'une maladie suspecte attaquant le cactus et qui aurait un impact sur la salubrité des fruits. 
"Il y a lieu de préciser que cet insecte "cochenille" se couvre de filaments cireux et duveteux blancs, les femelles, peu mobiles, se fixent sur la surface de la plante, se nourrissent et se reproduisent sur les raquettes", explique le communiqué, ajoutant que les mâles sont très mobiles en masse et s'envolent. 
Et d'ajouter qu'en cas de forte infestation et en l'absence de mesures de lutte, la cochenille peut provoquer un dépérissement de la plante. 
Pour ce qui est de l'écrasement de l'insecte, il dégage, selon la même source, une substance colorante rouge très visible, appelée le carmin utilisée comme colorant naturel dans l'industrie alimentaire, pharmaceutique et cosmétique, notamment dans les pays de l'Amérique latine (Pérou et Mexique), notant que cet insecte reste localisé dans la Province de Sidi Bennour. 
Les services phytosanitaires de l'ONSSA sont mobilisés pour éviter une éventuelle propagation dans d'autres zones, relève le communiqué, qui précise que la commercialisation des fruits du cactus se déroule dans de bonnes conditions et que le marché national est très bien approvisionné.
L'ONSSA tient à préciser que ses services avaient détecté ce problème phytosanitaire dans cette région depuis septembre 2014 dans le cadre du dispositif de contrôle sanitaire du patrimoine végétal.













 

Libé
Samedi 1 Août 2015

Lu 638 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs