Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La chanteuse libanaise Nadine Saâb : Une entrée en matière à partir du Maroc




La chanteuse libanaise Nadine Saâb : Une entrée en matière à partir du Maroc
La chanteuse libanaise Nadine Saâb est actuellement au Maroc suite à un contrat de travail certes, mais aussi et surtout pour lancer sa carrière artistique.
Bien qu'elle ait commencé dans le monde de la chanson il y a quelques années, c'est aujourd'hui, en fait, qu'elle se sent vraiment d'attaque et qu'elle se décide à s'impliquer corps et âme dans le domaine de la musique.Mais c'est à partir du Maroc qu'elle a choisi de franchir le pas.  Le pays, ses habitants et l'ambiance artistique ont été pour beaucoup derrière ce choix.?
"Le Maroc respecte l'art et le valorise contrairement aux autres pays qui en font de nos jours une industrie.  En toute objectivité, le Maroc dispose de très beaux talents. Si certaines voix marocaines ont pu franchir les frontières, d'autres ne tarderaient pas à saisir leurs chances (...) sans oublier de saluer, dans ce sens, le public marocain qui est une audience raffinée et avertie", souligne Nadine Saâb à cet égard. La magie du Maroc et la chaleur du public marocain ont donc convaincu la chanteuse libanaise de s'installer au Maroc, d'y travailler et de lancer sa carrière. Certes elle avoue qu'elle a pris du retard, mais c'était pour des raisons personnelles. "Ce grand retard est dû à des raisons personnelles.  Au début, je ne comptais pas faire carrière dans la scène musicale. Lorsque j'ai décroché la médaille d'or au Studio El Fan en 1996, je poursuivais toujours mes études en sciences commerciales et comptabilité. Pour moi, le chant était juste une hobby", précise-t-elle à ce sujet.
La jeune chanteuse reconnaît que cette expérience était fructueuse, mais cela l'a, en même temps, fait réfléchir sur un certain nombre d'aspects, car, de nos jours, il ne suffit plus d'avoir une belle voix pour réussir dans la carrière de chanteur."Au début, avoue-t-elle, je pensais que seule la voix était suffisante pour gagner en notoriété. Or, plusieurs déterminent le profil d'une star. Aujourd'hui, précise-t-elle encore, tout se joue sur le paraître. Quand une maison de production te sollicite, elle se base sur l'aspect physique.  C'est malheureusement le cas au Liban. Ainsi, j'ai dû travailler mon apparence en réduisant mon poids de près de 30 kg. J'ai dû aussi subir quelques opérations chirurgicales pour raffermir mon corps et le resculpter sans toucher à mon visage.
"Après toutes ces expériences et une période marquée par l'hésitation et les problèmes personnels, Nadine va donc entrer de plain-pied dans la scène. Aujourd'hui qu'elle est aguerrie, expérimentée, elle peut mettre toutes les clés du succès de son côté.
Actuellement, elle termine un single intitulé "Min baâd ghyab", signé par Raymon Lotti au niveau des paroles, Jihad Farah, pour la composition et Waleed Kabalan pour l'arrangement.? La chanson a été enregistrée au Liban, le clip, lui, sera tourné au Maroc et diffusé sur toutes les chaînes. "J'ai choisi, indique Nadine, d'adopter la politique des singles pour consolider davantage ma présence sur la scène avant de lancer officiellement mon premier album. De même, je compte présenter sous un nouvel arrangement ma première chanson "Albi ya nass" qui m'a été offerte par le grand Melhem Barakat". Une entrée en matière qui promet donc beaucoup et qui  donnera plus d'énergie à Nadine Saâb pour s'illustrer davantage. En tout cas, tout cela elle entend le réaliser à partir du Maroc, un pays qu'elle aime beaucoup et auquel elle s'est tellement adaptée au point de se faire beaucoup d'amis et même une deuxième famille. 

PAR ABDESLAM EL KHATiB
Samedi 6 Novembre 2010

Lu 1518 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs